Qui vive ? - L’homme, ni dieu ni bête ! - 01/04/18

SAISON 2017 - 2018 , modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Fidèle à la même démarche entreprise depuis deux ans, Qui-vive ? propose, chaque semaine, de consacrer une heure entière, truffée d’archives et d’extraits de films, à la dissection d’un problème, l’évocation d’une grande figure, ou l’exploration d’un sujet de société... Deux règles, ici : la première est d’aborder frontalement, arguments à l’appui, les débats les plus intenses. La seconde est d’aborder, d’une semaine à l’autre, des questions absolument différentes. L’enjeu ? Que les problèmes qui nous réunissent (ou nous divisent) ne soient pas seulement des lieux communs…

« L’homme, ni dieu ni bête ! »

En ce début de 21ème siècle, la mode est à la honte d’être humain. Le siècle dernier, du haut de sa civilisation, l’homme a commis les guerres les plus meurtrières de son histoire. Du haut de son piédestal, il domine si bien les animaux qu’il est le plus stupide d’entre eux, à détruire lentement et sûrement son propre environnement ! L’homme, le plus indigne des animaux ? Et pourtant, avons-nous le choix de ne pas croire en lui ? Malgré ce constat, notre invité, Francis Wolff, livre un vibrant plaidoyer pour l’humanisme.

Invité : Francis Wolff, professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure. Sur le sujet, il a écrit un excellent livre, « Trois utopies contemporaines », chez Fayard

Les émissions précédentes