Il était une fois : Gangsters prouts

  • A
  • A
Il était une fois est une chronique de l'émission La voix est livre
Partagez sur :

Comme chaque semaine, nous vous présentons un livre jeunesse. Aujourd'hui, Victor Dhollande vous fait découvrir Gangsters prouts.  

C’est la suite des aventures du Fantôme qui pète. Alors pour ceux qui ne les connaissent pas encore, le fantôme qui pète et ses amis, Prouti, Prouta et Rototo règlent tous leurs problèmes en utilisant des ruses bien senties. Dans Gangsters prouts*, la baronne de Tartemolle a disparu. Et ces détectives de l’ombre vont partir à sa recherche.

Des détectives un peu particuliers. Et pour retrouver la trace d'Edmée de Tartemolle, les fantômes vont tout simplement... renifler l’odeur de ses prouts. Et ça marche, ça pétarade même ! Ils vont ensuite tendre un piège bien odorant aux malfrats. L’auteur de cette histoire très amusante n’est autre que le caricaturiste politique Wiaz.

Il nous raconte comment il a eu l'idée de cette histoire. "Un jour, j'étais avec ma femme à la campagne. Et tout d'un coup, il y a un pet qui est sorti. Je lui dis en rigolant : "T'exagères !" Elle m'assure que ce n'est pas elle. Je lui dis : "Si c'est pas moi, c'est forcément toi". Elle me jure que ce n'est pas elle. Je réplique en lui disant que ce doit être un fantôme. Là-dessus, je me suis couché en me disant que cela pourrait faire une histoire rigolote". 

A partir de 5 ans. Les enfants vont adorer. Forcément, tout ce qui touche au pipi-caca, ils aiment beaucoup. Et leurs parents retrouveront sans doute l’esprit de Wiaz dans ces dessins. Il force les traits de ses personnages pour les rendre encore plus singuliers. Et pour lui qui a l’habitude depuis des dizaines d’années de croquer des hommes politiques, cette série à destination des plus-petits lui offre une très belle respiration. Mais on sent que le politique n’est jamais très loin. Il s’est par exemple inspiré de Christine Lagarde pour dessiner le personnage d’Edmée de Tartemolle. 

* Gangster Prouts de Wiaz (Éditions Michel Lafon)