Désolé, ce contenu n'est plus disponible.
  • Copié
SAISON 2019 - 2020

Robert Badinter accepte, en 1972, de défendre Roger Bontems, qui 9 mois plus tôt, à la Maison centrale de Clairvaux, a participé à une prise d’otage qui s’est soldée par la mort d’un surveillant de prison et d’une infirmière.