Une drôle d’estive 2020

  • A
  • A
2:05
Rendez-vous à la ferme est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h30
Partagez sur :

​L’estive, c’est le moment où les animaux quittent leur abri hivernal pour retrouver les pâturages et les montagnes. C’est un marqueur très fort pour les Auvergnats notamment, qui acte le retour des beaux jours, avec des cérémonies et des fêtes rassemblant des milliers d’habitants... fêtes qui n’auront évidemment pas lieu cette année.

Pour certain le déconfinement approche plus tôt que prévu ?

Des milliers de chanceux vont pourvoir respirer en pleine nature et profiter d’une liberté bien méritée! Comme chaque année en fait, à l’approche du mois de Mai c’est l’heure du déconfinement pour des milliers de troupeaux, dans toute la France, brebis et vaches sortent des étables et bergeries, où elles ont passé l’hiver pour faire leur transhumance saisonnière, pour rejoindre les verts pâturages de montagne où ils resteront tout l’été!lMais cette année le départ pour les hauts pâturages se fera incognito… Çà semble compromis, il faut dire que dans le courant du mois de Mai certaines fêtes des estimes rassemble d’ ordinaire bien plus de monde que pour un concert de U2! Par ex pour le départ des vaches salers à Allaches dans le Cantal, c’est 40 000 personnes qui viennent voir les stars à cornes défiler, au rythme des sonnailles ces énormes cloches qu’elles arborent à leurs cous. Ce sont les éleveurs qui accompagnent leur bêtes pour de longues heures de marche mais pas seulement, il y a les artisans, les commerçants, les habitants, les touristes des 4 coins du pays qui se joignent aux festivités, un bon prétexte pour faire connaitre les métiers et pratiques liées à l’élevage, à l’agriculture à l’artisanat et aux produits du terroirs..

La transhumance est d’ailleurs depuis peu un événement classé !

Depuis décembre dernier la transhumance saisonnière des animaux le long des routes migratoire de nos montagnes est classée au patrimoine culturel immatérielle de l’humanité- une tradition veille de 4000 ans qui va connaitre une année flottante, sans fanfare, ni célébration- encore heureux que les animaux en troupeaux ne soient pas contraints de respecter les règles de distanciation.