CO2 : un tissu à base d'algues vivantes pourraient révolutionner notre relation aux vêtements

  • A
  • A
2:32
Notre planète est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Depuis sa ferme pédagogique installée à Boisset en Haute-Loire, Fanny Agostini met à l'honneur l'alimentation, la santé et l'agriculture. Ce mardi, il est question de vêtements fabriqués à base d'algues vivantes qui pourraient fabriquer de l'oxygène et pourraient donc participer à la lutte contre le réchauffement climatique.