Transition écologique : ça tangue chez Vallourec et General Motors

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Ça tangue chez Vallourec et General Motors, la transition écologique est en cause

Des informations de presse ont circulé sur la préparation de grande ampleur en France et en Allemagne, avec plus de 1.000 suppressions de postes. Même si Vallourec a démenti "préparer un plan de grande ampleur en France".

Mais l'entreprise va très mal.

Que fabrique Vallourec ? Des tubes sans soudure utilisés dans l'industrie pétrolière pour forer au plus profond. Or ces dernières années, le prix du pétrole a été très bas. Les compagnies pétrolières ont donc cessé d'investir, d'où ces difficultés chez Vallourec.

 

Même chose chez General Motors qui vient d'annoncer la fermeture de sept usines dans le monde et la suppression de 15% de ses effectifs dans le monde. L’explication est la même, la fin du tout pétrole.

General Motors va arrêter de fabriquer de grosses berlines qui consomment beaucoup pour se mettre aux voitures électriques. Un virage qu'il faut saluer, mais qui fait des dégâts.

 

Cette transition écologique va créer de nouveaux emplois "verts" dans la voiture électrique, les énergies propres et les batteries.

Mais le changement est toujours compliqué. Par exemple, la voiture électrique est beaucoup plus simple à construire et implique beaucoup moins de pièces à usiner et monter. Elle demande donc beaucoup moins de travailleurs. Volkswagen a déja prévu de supprimer 30.000 emplois.

 

Passer d'un modèle à l'autre, c'est toujours compliqué. il y a des perdants et des gagnants, c'est ce que l'on appelle un moment de crise.

Pour le mot "crise", les Chinois ont un seul idéogramme qui signifie à la fois danger et opportunité, car les Chinois pourraient être les gagnants. Les batteries électriques sont fabriquées en Chine !