Protection des données : l'Europe aurait tout faux, les données doivent être partagées et non protégées selon le président du Salon Électronique de Las Vegas

  • A
  • A
2:42
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

La réglementation européenne en matière d'Internet serait beaucoup trop contraignante et condamnerait nos entreprises.
Sommes-nous inutilement paranoïaques avec la protection de la vie privée ?

C'est le patron du Salon Électronique de Las Vegas à Paris en ce moment qui nous met en garde.
L'Europe est très fière de sa RGPD, de son règlement général sur la Protection des données, toutes ces règles qui protègent nos données.

Les entreprise ne peuvent pas exploiter comme elles le veulent toutes les infos que nous laissons sur Internet comme nos goûts ou nos habitudes.
Ce serait une erreur car "Les données sont faites pour être partagées", nous dit Gary Shapiro, l'organisateur du Salon de Las Vegas "et non protégées !".
Il donne un exemple : "Si une voiture devant vous rentre dans une autre voiture, est-ce que c'est une donnée de privée ? Et si vous êtes passés dans un nid de poule, est-ce que c'est une donnée privée ?"
Selon lui, toutes ces restrictions qui empêchent d'exploiter les données vont condamner l'Europe qui restera un nain en matière d'Internet, derrière les États-Unis et la Chine. Alors qu'en Europe, nous avons les ingénieurs et le capital humain pour développer des géants du Web.

Les Américains ont tout intérêt à avoir accès à nos données personnelles pour asseoir leur domination mondiale !

Certes mais quand même, ça doit nous faire réfléchir, ça illustre ce propos de l'ancienne présidente de Business Europe, L'Italienne Emma MarceGaGlia. "Quand il y a une innovation dans le monde. les Américains en font un business. Les Chinois la copient. et les Européens une réglementation", ce qui est très vrai.
Les Américains ont fait Google et Amazon qui génèrent des milliards à profusion, les Chinois ont copié avec Baidu et Alibaba. Pour ce qui concerne les Européens, la seule chose faite en matière Internet est la RGPD, le règlement général sur la Protection des données.