Mise en circulation d'un premier TGV privé entre Montpellier et Madrid

  • A
  • A
2:23
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Un premier train privé entre Montpellier et Madrid.

À partir d'octobre, la société Isla lancera des TGV privés partants de Montpellier, via Narbonne, Perpignan et Barcelone pour arriver à Madrid. Ils parcourront 970 kilomètres en 5h47.
Ces TGV privés présentent plusieurs avantages. Tout d’abord, beaucoup de gens n'aiment pas l'avion, ils en ont peur, ils pourront désormais prendre le TGV. Ensuite, le train est écolo par rapport à l'avion et surtout, on peut espérer que cela soit moins cher.
Aujourd'hui, cette liaison existe déjà, elle est assurée par la Renfe (la SNCF Espagnole). C’est un peu plus long, il faut compter plus de six heures de trajet. Les prix sont également très élevés puisqu’il faut compter 170 euros pour un billet la semaine prochaine par exemple.
C'est le mérite de la concurrence, que de faire baisser les prix.

Va-t-on avoir la même chose bientôt en France ? De plus en plus de train privé ?

Dans deux ans (en décembre 2020), toutes les lignes TGV françaises seront libéralisées ce qui est déjà le cas pour les lignes transfrontalières.
On va donc bien avoir des TGV privés.
En Espagne, c'est une compagnie aérienne à bas coût, Air Nostrum, qui est à l'origine de ce Montpellier-Madrid.
On peut espérer qu'on va assister dans le train à cette même révolution du low-cost que celle que l'on a observé dans les airs.
La SNCF s'y prépare contrairement à Air France qui n'a pas vu venir le low cost. La SNCF se met en ordre de bataille avec ses TGV Oui-Go à partir de 5 euros à partir de gares secondaires (comme Massy). C'est exactement la stratégie des low-cost, on affiche des bas prix au départ d'aéroports secondaires.