Coronavirus : coup de chapeau à la Grande Distribution

  • A
  • A
2:32
© Europe 1
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Alors que les Français ne cessent de rendre hommage aux personnels hospitaliers qui se dévouent depuis le début de l'épidémie de coronavirus, Axel de Tarlé attire l'attention sur le travail des salariés de la Grande Distribution, dont le rôle est crucial pour éviter une pénurie alimentaire. 

Axel de Tarlé, vous tenez à rendre hommage aux centaines de milliers de salariés de la Grande Distribution, tous sur le pont, pour réapprovisionner les rayons. 

Ce sont les héros - discrets – de cette crise sanitaire. Discrets, mais ô combien stratégique, car justement en réapprovisionnant les rayons en permanence (pâtes, riz, conserves, surgelés, savons, produits pour bébé…) ils apportent la preuve par l’exemple que nous ne risquons pas la pénurie alimentaire, nous ne risquons pas une crise alimentaire qui viendrait s’ajouter à la crise sanitaire.

C’est quand même sacrément rassurant ! Car les salariés du secteur répondent présent – moins de 10 % d’absentéisme chez Carrefour par exemple - ce qui est assez exceptionnel, car comme tous les salariés, ils sont autorisés à rester chez eux, s’il n’y a personne pour garder les enfants. D’ailleurs, le gouvernement a écrit une lettre aux employés du secteur pour les remercier. On peut y lire : "vous, salariés, hôtes de caisse, chefs de rayon [...] êtes en première ligne devant des consommateurs inquiets et parfois désorientés".

C’est d’autant plus mérité qu’on a beaucoup dénigré ces derniers temps les hyper et supermarchés en expliquant qu’ils étaient dépassés, et sans avenir. 

Mea culpa. On avait un peu vite oublié le rôle stratégique des grandes surfaces pour se nourrir au quotidien. Surtout en ce moment, puisqu’on prend tous nos repas à la maison avec la fermeture des cantines, restaurants et autre sandwicherie. D’ailleurs, ce n’est pas une consolation, mais en Bourse, Carrefour est l’entreprise du CAC 40 qui a le moins baissé sur un mois.

Mieux, le tout dernier baromètre Pasternak sur l’image des grandes entreprises montre une remontée en flèche de Carrefour qui gagne 8 places et remonte dans le Top 10, juste derrière Leclerc et Intermarché. C’est mérité. 

Donc, le soir à 20 heures, quand on est invité à applaudir les professionnels de santé à nos fenêtres, pourquoi ne pas y associer les salariés de la Grande Distribution, qui seront encore là aujourd’hui pour réapprovisionner nos rayons.