Plaidoyer pour les aînés

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Antidote est une chronique de l'émission La vie devant soi
Partagez sur :

Comme tous les mercredis, Anne Cazaubon s'intéresse aux enfants. Et ce mercredi, c'est aux aînés qu'elle a tenu à s'adresser.

Aujourd’hui, je m’adresse à toi. A toi le grand des petits, à toi qui doit "montrer l’exemple", à toi qui garde ton petit frère pendant que Maman va "juste faire une course", à toi qui donne la main à ta petite sœur pour ne pas qu’elle tombe, à toi qui couvre les bêtises des plus jeunes pour qu’ils ne se fassent pas gronder, à toi qui range la chambre parce qu’ils ne peuvent pas ramasser… Oui, c’est à toi que je parle : l’aîné ! Et je ne t’oublie pas non plus, toi l’aîné aux cheveux gris, avec quelques heures de vol en plus, qui fut l’aîné des petits et qui, encore, à chaque repas de famille ou Noël, reprend ta place d’aîné, parce qu’on t’y colle. Oui, ceci est un plaidoyer pour tous les aînés qui entendent toute la journée, la même et unique phrase : "Montre l’exemple !"

Ah, ça c’est la parentalité positive qui s’invite dans ce petit moment de radio et qui vient nous rappeler à tous, notre part de responsabilité, en remettant ainsi chacun à sa place. Les adultes, à la place des adultes et les enfants, à celle des enfants. Et donc l’adulte qui sert de guide, celui qui doit montrer l’exemple, eh bien c’est vous ! J’aime bien le slogan façon "manif le poing levé" qu’a trouvé Véronique Maciejak dans son livre 1,2,3 je me mets à l’éducation positive publié chez Eyrolles. On pourrait l’imaginer sur une banderole que votre aîné aurait tendue entre le lit superposé et le haut du tipi d’indien dans la chambre qu’il partage avec le plus jeune : "Mettre en avant les aînés, oui ! Les faire endosser un rôle qui vous incombe, non !"

Eviter de "parentaliser" les aînés. C’est vrai que quand on choisit la voie du développement personnel, et celle de l’éducation positive, on évite de "parentaliser" les aînés en leur demandant de montrer l’exemple. Même Confucius s’y est mis : "On ne peut bien gouverner sa famille qu’en donnant l’exemple." Peut-être que Confucius faisait du développement personnel sans le savoir. Il faut dire qu’il était excessivement avant-gardiste le bougre. Toujourz est-il, qu’il invitait le parent à reprendre sa responsabilité et à appliquer le premier des principes, non pas pour devenir "un parent modèle", parce que ça, on sait que ça n’existe pas, que c’est peine perdue de toutes façons. Mais plutôt pour au moins, déjà, devenir un "parent modèle pour vos enfants" ! Bel objectif !

Même la science est de notre côté sur ce coup-là. Oui, comme le corps est magnifiquement bien fait, nous sommes dotés de neurones miroir qui jouent un rôle extrêmement important dans l’apprentissage par imitation. Ce qui expliquerait plus facilement pourquoi les individus font plus facilement ce qu’ils voient que ce qu’ils entendent. Et ça, ça veut dire que votre enfant enregistre bien mieux les choses, si vous les faites devant lui et si vous lui montrez ! Enfin, dernier point, sur cette notion d’exemple à tenir, à montrer.

Faire preuve de cohérence. Il y a : "Je fais ce que j’ai dit. Je tiens mes promesses pour éviter de générer inutilement (ou de manière perverse, mais là, ce n’est plus de mon ressort, j’ai envie de dire) de l’anxiété chez mon enfant." Et tant qu’à faire, on pourra rajouter dans la balance, un soupçon... Non ! Une bonne louche de cohérence. Parce que vous connaissez l’adage : "Fais ce que je dis, pas ce que je fais !" Ça fait des semaines que vous faites la leçon à votre aîné sur son smartphone à table alors que vous dégainer régulièrement le vôtre, tout en vous faisant fusiller du regard par votre ado ! Ça fait des heures que vous demandez le calme et le silence dans la maison, que vous faites chuchoter tout le monde, surtout la petite dernière dotée d’une voix stridente quand elle s’y met. Sauf que là, à bout de nerf, alors que tout allait bien, vous flanchez et c’est la sortie de route. Oui pas simple de montrer l’exemple. Alors imaginez ce que cela fait à vos aînés…