La campagne présidentielle vue des Etats-Unis

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
5:12
© JOEL SAGET, Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Malgré l'actualité internationale chargée, la campagne présidentielle française fait beaucoup parler outre-Atlantique. 

Notre rdv tous les dimanches matin « American Breakfast »… avec notre correspondant aux Etats-Unis, Xavier YVON… Bonjour Xavier…

Good morning Wendy… Bonjour à tous

Un menu au gout très français ce matin, Xavier ?

Oui parce qu’à une semaine du 1er tour de la présidentielle en France, je voulais vous raconter comment est perçue ici notre élection.

Donc première question, est-ce que les Américains s’intéressent à notre campagne électorale ?

Je vais vous faire une réponse de Gascon : oui et non… ça n’est pas la Une évidemment des journaux et des télés… quand on parle des pays étrangers ici en ce moment c’est plutôt la Corée du Nord ou la Syrie… mais les médias américains sont suffisamment riches pour que ceux que ça intéresse trouvent leur compte...

Evidement ce sont les parallèles avec la présidentielle américaine qui sont mis en avant… Exemple avec le sénateur Richard Burr, patron de la Commission Renseignements… Il enquête sur les piratages russes pendant l’élection américaine, et il prévenait le mois dernier : Moscou s’attaque désormais à l’Europe, et à la France…

SON - "Nous sommes à moins de 30 jours du premier tour en France, il y a 4 candidats, ils ne seront plus que 2 en mai pour le 2e tour… et je pense qu'il est raisonnable de dire que les Russes sont activement impliqués dans les élections françaises…"

4 candidats… il n’est pas très au point votre sénateur !

Oui, la politique française c’est loin et c’est compliqué, même pour un sénateur chevronné… il faut dire qu’ici on ne parle évidemment pas des 11 candidats… ceux qui intéressent le plus, ce sont les favoris des sondages, et en premier lieu :

Marine Le Pen… « Est-elle la prochaine présidente de la France », se demande le site politique The Hill ? Et surtout…

Est-elle la Donald Trump française ? C’est la question que s’est posée la prestigieuse émission de CBS « 60 minutes »… le journaliste star Anderson Cooper est allé interviewer la candidate du Front National à Paris…

SON… "Oui il y a des similitudes entre Donald Trump et Marine Le Pen"… ce discours de rendre la grandeur à l’Amérique, rendre sa grandeur à la France… après le Brexit et Trump, elle se voit comme le 3e chapitre de cette vague nationaliste et populiste, explique encore le journaliste,

Mais ça s’arrête là, CBS rappelle qu’elle est la fille de son père Jean-Marie Le Pen, "raciste et antisémite", je cite… tout ça dans une mise en scène très américaine… Anderson Cooper fait revenir Marine Le Pen sur les lieux de son enfance, devant l’immeuble visé par une bombe quand elle avait 8 ans… La candidate elle aussi a versé dans le cliché pour Américains : "la France c’est Bardot, c’est pas le Burkini"…

On a appris cette semaine grâce au NYTimes que oui, Marine Le Pen a bien tenté de rencontrer Donald Trump à New York en janvier dernier : elle espérait le croiser en prenant un café dans le lobby de sa tour à Manhattan… Raté… d’ailleurs le président américain a pris ses distances, dans une récente interview : « je ne la connais pas et je ne l’ai jamais rencontrée ».

Et les Américains s’intéressent-ils aux autres candidats ?

Oui, bien sur, l’autre personnalité qui intrigue les Américains c’est ce type de « 39 ans » qui pourrait devenir le prochain président de la France… le site Buzzfeed fait la liste de « tout ce qu’il y a à savoir » sur lui…

-      Il n’est ni de gauche ni de droite (mais pas non plus au centre, en haut ou en bas)

-      Il a épousé sa prof de français (qui a 63 ans)

-      Il est le plus jeune des candidats

-      Il a fait un discours particulièrement passionné dans un meeting en Décembre.

Vous l’avez reconnu… Emmanuel Macron… CNN souligne qu’il est le seul candidat qui veut bien être interviewé en anglais

SON

Ces derniers jours, Jean-Luc Mélenchon a aussi un peu fait parler ici, on est intrigué par sa poussée dans les sondages… CNN explique que les électeurs français cherchent un "père de la nation" quand ils choisissent un président, et que ça joue pour Mélenchon avec, je cite, son "style paternaliste, et proche du peuple"…

Enfin, quand ils citent François Fillon, les médias américains ne parlent que de l’affaire des emplois fictifs de sa femme… d’ailleurs le très sérieux Wall Street Journal a consacré un article entier au Canard Enchaîné, pas le même style… le titre : "ce vieux journal qui bouleverse la campagne française"… avec la traduction bien sur : "The Chained Duck".

Quel hommage pour le canard ! il y une autre "exception française" qui a eu les honneurs de la presse américaine, Xavier

Oui, Philippe Poutou… une demi-page dans le New York Times : une grande photo du candidat NPA avec ce titre : "le candidat-ouvrier qui explose la bulle de l’élite politique française"… c’était juste après le débat télé où Philippe Poutou a brocardé François Fillon et Marine Le Pen pour leur ennuis judiciaires… "une frappe nucléaire", je cite l’article, contre celle qui se veut la candidate du peuple, dénoncée comme une enfant gâté du système…

Le papier est signé du correspondant à Paris du New York Times… Adam Nossiter, et je vous invite à aller lire l’un de ses reportages, à Albi… il est traduit en français sur le site du journal…( https://www.nytimes.com/2017/03/07/world/europe/france-albi.html?rref=collection%2Fbyline%2Fadam-nossiter&action=click&contentCollection=undefined&region=stream&module=stream_unit&version=latest&contentPlacement=7&pgtype=collection)

ça parle du déclin des villes de province… le journaliste tente de comprendre l’un des paradoxes de l’élection… je le cite…. « les Français sont à la fois profondément fiers de leur mode de vie, qu’ils considèrent incomparable, et rongés par l’angoisse de le voir disparaître. »… Et oui, tout comme nous nous allons voir les électeurs du fin fond de l’Ohio pour comprendre les ressorts d’une élection américaine, et bien les journalistes américains font pareil, et c’est très intéressant de se regarder dans le miroir qu’ils nous tendent.

Merci pour cet éclairage franco-américain, Xavier… on se retrouve dimanche prochaine, ça sera le 1er tour justement

Oui mais pour vous changer les idées justement ce jour de vote, on reparlera uniquement de l’Amérique…. A dimanche prochain !

Les émissions précédentes