Donald Trump toujours soutenu par sa base électorale

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
4:53
© SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :

Malgré de nouvelles déclarations chocs, le nouveau président américain peut compter sur le soutien des électeurs républicains. 

American Breakfast, c’est notre rdv chaque dimanche sur Europe 1, avec ce matin, notre correspondante aux Etats-Unis, Sonia Dridi… Bonjour Sonia…

Good morning Sébastien… Bonjour à tous

Quel est le menu ce matin, Sonia ?

Au programme : Trump prend un bain de foule avec les conservateurs du pays, les citoyens américains expriment leur colère contre le gouvernement dans des réunions publiques et l’Amérique a dit au revoir cette semaine à son panda favori !

Donald Trump a encore fait des siennes cette semaine. Il a fait allusion à une attaque en Suède qu’il a complètement inventé et son obsession avec les médias ne s’arrange pas. Mais malgré ses frasques, sa base électorale est toujours derrière lui.

Oui selon un récent sondage, 84% des électeurs républicains sont satisfaits des débuts de Donald Trump à la Maison Blanche. J’ai pu le vérifier à la grand-messe annuelle des conservateurs qui s’est tenue à Washington cette semaine. Le Président y a fait un discours, avec son langage toujours très direct et familier. Il a encore dénoncé la malhonnêteté de certains médias ! Il a d’ailleurs annoncé hier soir, qu’il n’assisterait pas au dîner annuel des correspondants de la maison blanche. Sa rhétorique anti médias plait à ses partisans. Dans son discours Trump a aussi promis de lutter contre le terrorisme. Et les américains à qui j’ai parlé étaient très enthousiastes.

- Je suis tellement content avec Trump ! Ce gars fait tout ce qu’il a dit qu’il ferait et il le fait rapidement ! Vous regardez les autres politiciens, ils ne font pas ce qu’ils promettent alors que Trump fait vraiment exactement ce qu’il a annoncé !

- Il nous inspire. C’est un leader, ce n’est pas seulement un président, c’est notre leader. Et seul quelqu’un comme Président Trump va pouvoir défendre et protéger ce pays 

Pour l’anecdote, l’année dernière Trump avait été contraint d’annuler sa venue à cette même conférence car sa candidature était rejetée par une grande partie des républicains. Cette année, il a été accueilli presqu’en sauveur….les temps changent !

En effet ! Malgré tout, l’opposition contre le président ne diminue pas dans le pays, les citoyens se mobilisent dans plusieurs villes c’est ça ?

 

Oui, on appelle ça les « town hall » aux Etats-Unis, ce sont des réunions publiques où les élus répondent directement aux questions des citoyens de leur Etat. C’est une tradition très américaine. Et ces derniers jours, plusieurs élus républicains ont dû maudire cet exercice démocratique ! De nombreux opposants à la politique de Trump se sont fait entendre : ils expriment leurs inquiétudes, parfois en colère, souvent avec une grande émotion.

Ecoutez cette américaine

- Je peux vous citer trois personnes de ma famille, dont moi, qui seraient mortes, mortes ! Et sans abris….si il n’y avait pas eu l’Obamacare. Je suis une citoyenne en colère ! 

Oui car on le sait, les républicains ont l’intention de supprimer l’assurance santé pour tous, l’Obamacare. Un autre de leur projet est d’accélérer les expulsions massives des sans papiers, dont une grande partie est d’origine mexicaine.

Oui et sa rhétorique parfois violente à l’égard des mexicains n’a pas échappé au petit Toby, 7 ans, qui a fait le buzz avec sa question posée au Sénateur républicain de l’Arkansas, Tom Cotton

- Pourquoi Donald Trump fait des mexicains des gens pas importants alors que les gens de l’Arkansas comme moi ou ma grand mère aimons les mexicains !

Alors Trump qui ne supporte pas la critique a dit dans un tweet que ces foules en colères étaient organisées par des activistes libéraux…Comme si l’émotion de ces citoyens n’était pas spontanée

Et une étude qui ne vas pas rassurer les citoyens en colère : on apprend via le Washington Post que Trump a passé 25h à jouer au golf pendant son premier mois au pouvoir ?

Oui le quotidien s’est amusé à faire un petit graphique en calculant comment Trump avait occupé son temps à la Maison Blanche en ce premier mois. Le Wash Post s’est notamment basé sur les rapports du pool presse, ce petit groupe de journalistes qui suit le président dans ses moindres faits et gestes. On y apprend que sur 744 heures, il en a passé 182 à travailler, 25 à jouer au golf, 13h à tweeter et….6h seulement à lire les rapports quotidiens des services de renseignements !

Bon, pas très rassurant, les espions américains doivent être inquiets ! On finit cet American Breakfast avec une image qui a ému de nombreux américains !

Oui mardi matin Bao Bao a volé la vedette à Trump dans les journaux télévisés ! Le panda du zoo de Washington, une femelle de 3 ans et demi, a embarqué dans un avion-cargo direction la Chine, son pays d’origine. Son départ a été retransmis sur facebook live. On pouvait suivre ses nouvelles sur twitter via ce hashtag byebyebaobao. Une vraie star ! Filmé depuis sa naissance, c’était devenue l’attraction principale du zoo, des milliers de visiteurs sont venus de tous le pays lui rendre visite pour son dernier weekend à Washington. Bao Bao a atterri dans la capitale mondiale des pandas, à Chengdu pour y suivre un programme de reproduction. Elle va devoir apprendre le nouveau dialecte car pour l’instant elle ne réagit qu’aux ordres en anglais !

Et bien on souhaite plein de bonnes choses à BaoBao ! Merci Sonia !

Merci et à bientôt

Les émissions précédentes