Replay, VOD... : les nouvelles façons de regarder la télévision en plein boom

SAISON 2017 - 2018 , modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les Français sont de plus en plus nombreux à ne plus regarder la télévision en direct, particulièrement les jeunes. Les offres de VOD sont en plein boom.

De nouveaux contenus sur nos téléviseurs... Alors que l’on voit de plus en plus de nouveaux téléviseurs 4K Ultra HD, OLED ou HDR et que l'on évoque régulièrement les "nouveaux usages de la télévision", les solutions commencent à se concrétiser, comme le montre l'étude menée par l'institut Médiamétrie, habituellement chargé de mesurer l'audience des médias.

Le résultat est clair : les Français regardent toujours beaucoup la télévision en direct, à l’heure où les programmes sont diffusés, mais le replay, lui, explose. Six millions de personnes l'utilisent chaque jour, dont 1 million sur leur mobile. Les services de SVOD, de VOD par abonnement, sont eux aussi en plein boom avec plus de 2 millions d'abonnés en France. Le plus connu d’entre eux, Netflix, se porte très bien. Il a séduit, lors du dernier trimestre de 2017, entre octobre et fin décembre, 8,3 millions d’abonnés supplémentaires dans le monde. Un record absolu qui lui permet d’approcher les 120 millions d’abonnés...

Le boom des services de VOD

Celui qui diffuse notamment House of Cards et The Crown ne compte pas s’arrêter là. Il espère convaincre 6,4 millions de personnes supplémentaires en ce début d’année. Surtout, alors que l'on regardait beaucoup les services de VOD comme Netflix sur son ordinateur, sa tablette ou même son smartphone, on les utilise de plus en plus directement sur son téléviseur grâce aux téléviseurs connectées, mais aussi grâce au boom des set top box. Tris millions de français ont ces petits boîtiers connectés que l’on branche sur son téléviseur et qui permettent d’accéder à des applications, dont Netflix, et à internet. Le plus connu d’entre eux c’est l’Apple TV.

De leur côté, les grands groupes audiovisuels suivent ces changements avec attention. Dans une interview au Journal du Dimanche, Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, explique que "la concurrence sur les audiences tous les matins à 9h, c’est le vieux monde. Maintenant, nos concurrents ce sont Google et Netflix". Alors pour ne pas se laisser dépasser, les patrons de ces groupes appellent de leurs vœux des accords entre eux. C’est en tout cas ce que souhaiterait Delphine Ernotte. Pour elle, "il faut être prêt à toutes les alliances pour se développer" y compris grâce à des accords avec TF1 et M6. "Un enjeu de soft power français", dit-elle.

Les émissions précédentes