3:03
  • Copié

Chaque matin, Pierre de Vilno fait le point sur les dernières innovations automobiles.

Dossier spécial : les annonces du patron de PSA avec 34 nouveaux modèles d’ici à 2021

Concrètement, ces modèles, quels sont-ils ?

Alors déjà, ce qu’il faut savoir c’est que les plans produits sont extrêmement bien gardés chez les constructeurs. D’abord pour le suspense, ça c’est normal mais aussi et surtout pour éviter que les concurrents ne déclenchent l’arsenal en amont, et fassent mieux.. 
Les nouveautés que nous allons vous exposer sont des choses actées, vérifiées, et non pas des extrapolations avec pour appui des dessins plus ou moins bien faits dans la presse spécialisée, qui, pour vendre du papier, vous fabrique une photo plus vraie que nature de la future grande Citroën, ou du futur grand SUV Peugeot. Attention aux fantasmes !

Dans les grandes lignes, ça donne quoi ?

Sur les 34 nouveautés sur les cinq prochaines années, vous aurez 26 véhicules particuliers et huit véhicules utilitaires. C’est important de le dire car d’une part, Peugeot et Citroën sont historiquement ancrés dans le véhicule professionnel, et aussi parce que, après des années d’abandon de ce segment, PSA va proposer un pick-up avec une tonne de charge utile. On se souvient de la 504 Pick Up, la dernière en date, qui était encore produite à la fin des années 80. Le sursaut sur ce segment est aussi du au fait que Mercedes, en partenariat avec Renault et Nissan, vont produire un tout nouveau pick-up fabriqué au Brésil.

L’autre info c’est que les produits vont être mondiaux, ça veut dire quoi ? Ça veut dire, fini les voitures spécifiques à une région du monde. Aujourd’hui la Chine notamment connaît des modèles spécifiques: le SUV DS6, la 508 rallongée, la C Elysée Citroën. Là, terminé. Il y aura bien quelques spécificités régionales au niveau des moteurs et des boîtes de vitesse, mais les gammes seront cohérentes, et les produits auront une durée de vie moyenne de 3,5 ans avant d’être renouvelés.

Même si c'est difficile à dire, en concessions, ça donnera quoi ?

Effectivement, les marques sont avares en informations mais nous pouvons déjà vous dire d'ores et déjà que : 
Chez Citroën, la principale préoccupation c’est la nouvelle C3. Là, on est sur du concret, le modèle est ultra vieillissant et la nouvelle C3 sera présentée au salon de Paris. Pour tous ceux qui ont vu des images photo-dessins des futures C4, C5 et même C6, attention, on est vraiment dans le domaine de l’hypothétique. Après, Citroën a prévu 12 lancements d’ici à 2021, donc autant dire que la gamme actuelle sera, en effet, peu à peu renouvelée.
Chez DS, cinq nouveaux lancements d’ici 2021, essentiellement concentrés sur le Luxe et précisément sur les SUV et les grandes berlines. Ça tombe bien, c’est ce qu’on attendait... 
Chez Peugeot, très concrètement, il faut, nous dit-on dans l’embrasure de la porte, arrêter de fantasmer sur une hypothétique 6008, elle n’est pas dans les tuyaux. En revanche, une nouvelle 508, plus grande, plus spacieuse, mais pas tout de suite. Dans l’immédiat: 2008 restylé, il vient d’être présenté à Genève. Nouveau 3008 à l’automne à Paris et de nouveaux utilitaires Expert dans les semaines qui viennent.

Un dernier mot pour dire que le mot d’ordre c’est aussi électrique: avec sept hybrides rechargeables prévus d’ici à 2021. Le premier en 2019 et quatre véhicules 100% électriques.