Luxe : la nouvelle BMW série 7

, modifié à
  • A
  • A
Tout roule est une chronique de l'émission Le grand journal du soir - week-end
Partagez sur :

Chaque matin, Pierre de Vilno fait le point sur les dernières innovations automobiles.

Essai premium : la toute dernière BMW Série 7

Sixième génération du vaisseau amiral de BMW, qui, au fil du temps comme une revanche, a sans cesse voulu rattraper la référence en la matière : la Mercedes Classe S. Jusque dans les années 2000, c’est la sportivité des ingénieurs munichois qui faisait toute la différence avec les limousines de Stuttgart. En 1983, une 745i était une véritable voiture de sport à quatre portes avec un moteur 3,2 litres doublement turbocompressé. A côté, une 500 SEL avec son V8 de 5 litres, son gros volant et une sacrée sensation de roulis donnait l’impression d’un tanker. 

Aujourd’hui, la Classe S, la BM série 7 et une nouvelle concurrence née à la fin des années 90, l’AUDI A8, sont des clones d’eux mêmes. La Mercedes a gagné en souplesse, la BMW sur le côté statutaire et l’Audi s’inscrit parfaitement entre les deux, avec une image tendance. Les limitations de vitesse et les normes anti-pollution conduisent donc les trois marques allemandes à se tirer la bourre sur deux choses : le luxe et la technologie. 

Est-ce sur ces deux éléments qu’on a conçu cette dernière série 7 ?

La technologie est devenue l’ADN de ce modèle. A l’aube des voitures autonomes, la série 7 n’est plus seulement une voiture connectée, mais les prémices d’une voiture qui obéit au doigt et à l’œil. Parfois ce sont des gadgets : tournez le doigt en l’air, et vous augmenterez le son de la radio, faites un chassé de la main comme sur un iPad invisible, et vous refuserez un appel de votre téléphone. Parfois ce n’en sont pas, la carrosserie utilise des plastiques fusionnés au carbone, pour gagner en poids et donc en CO2. Notre 730Ld X drive, de près de deux tonnes et 5,24 mètres de long, ne rejette que 113 grammes. Enfin signalons une première : la clé connectée avec écran tactile, c’est une sorte de smartphone vous donnant toutes sortes de données du véhicule, et capable de dialoguer avec lui. Vous pouvez même la sortir de votre parking, sans même vous mettre au volant.

Et côté luxe?

C’est un havre de paix. Le conducteur bénéficie d’un assistant à la conduite avec tous les systèmes anti-collision, anti-franchissement de ligne et pilote automatique qui rajoutent au fameux plaisir de conduire BMW. Mais c’est à l’arrière que le plaisir est le plus total : avec un siège type aviation, permettant d’allonger les jambes, un petit iPad est à votre disposition pour brancher TV, radio, gérer la clim, le toit ouvrant, les pare-soleils ou encore l’ambiance lumineuse à l’intérieur. Bref, vous êtes un vrai Pacha.

Quel est son prix? 

Un peu moins de 120.000 euros pour cette 730Ld X Drive 265 chevaux au moteur "suffisant" mais il ne fallait pas moins.