2:16
  • Copié
, modifié à

La société bretonne Douch Auto a innové dans le domaine des portiques de lavage sans contact.

Tout roule, avec ce matin une innovation made in Bretagne : un nouveau système de lavage haute pression sans contact ! Comment est-ce possible ?

Alors c'est possible grâce au "Robot Douch" qui a été mis au point après des années de travaux par la société Douch Auto, basée à Rennes, en collaboration avec des jeunes d'un lycée professionnel de la ville. A première vue, c'est une station de lavage automatique sans contact comme il en existe beaucoup.

Ça vous garantit un nettoyage sans rayures, sans conséquence pour la carrosserie. Sauf que dans la famille Gehannin, le père et le fils n'étaient pas satisfaits de ce qui existait déjà : les véhicules ressortaient parfois encore un peu sales. Ils ont donc mis au point leur propre  portique, équipés de sondes qui évaluent précisément le gabarit de chaque véhicule, pour proposer le mode de  lavage le plus adapté. Ce robot utilise de l'eau chaude aussi bien pour le lavage que pour le rinçage. Et sa différence réside aussi dans le fait que les lavages sont plus longs qu'ailleurs. On prend le  temps de bichonner votre voiture !

Si ça dure longtemps, on imagine que beaucoup d'eau est consommée... ce n'est pas très écolo !

Alors c'est vrai qu'avec 80 à 110 litres d'eau par lavage, selon le gabarit de votre voiture, la méthode de Douch Auto consomme deux fois plus d'eau qu'un lavage classique. Mais la société bretonne a fait de gros efforts pour prendre un virage écolo, impulsé par le fils,  Pierre-Paul (34 ans) qui a décidé d'installer par exemple des panneaux solaires au dessus de la station pour chauffer l'eau. Il a également mis en place un système de traitement des eaux de lavage avant qu'elles soient rejetées dans les  égouts. Ainsi qu'un système de récupération des eaux de pluie. Le prix : entre 6 et 11 euros le lavage.

Et pour ne pas faire de jaloux, après les Bretons, citons l'entreprise normande Heurtaux, en Seine-Maritime, qui a elle aussi mis au point son portique de lavage sans contact, le système "Airtone", avec encore une fois la volonté de respecter les normes environnementales exigées par le Ministère de l’Écologie.

Cette chronique a été réalisé par Aurélien Fleurot