De plus en plus de laits végétaux au rayon boisson

SAISON 2015 - 2016 , modifié à
  • A
  • A
2:22
Partagez sur :

Chaque matin, Anne Le Gall nous présente une nouveauté ou une innovation pour faciliter notre quotidien.

Innovation en matière de consommation : le succès croissant des laits végétaux...

On les appelle des laits parce ces boissons ont l'aspect et la texture du lait de vache. Mais ces boissons n'ont absolument rien à voir avec du lait d'origine animale, ce sont en général des graines broyées et mixées avec de l'eau.
D'abord vendus en magasins bio, ces laits végétaux sont désormais de plus en plus nombreux en supermarché. Leur vente augmente de 5 à 6 % par an depuis quelques années. Ils sont à la fois consommés par les végétariens, les intolérants au lactose et on s'en sert aussi de plus en plus dans les nouvelles recettes de cuisine pour remplacer la crème dans des quiches ou les sauces. Ces laits végétaux se déclinent dans une douzaine de versions possibles.

Mais on imagine que tous ne se valent pas au niveau du gout et de la nutrition ?

Non alors le plus connu car le plus ancien dans les rayons c'est le lait de soja qui est par exemple, un lait très riche en protéine. Il peut donc remplacer le lait pour les végétariens mais dans sa version naturelle il ne contient pas de calcium.
Pour avoir du calcium, il vaut mieux opter pour du lait d'amande. Le lait d'avoine convient à ceux qui ont des fringales grâce à une fibre soluble qui ralentit l'absorption des glucides.
Le plus digeste c'est le lait de riz tandis que pour récupérer après un effort vous avez du lait de châtaigne qui est riche en glucides.

Enfin, autre tendance toujours pour répondre aux régimes végétariens ou pour les flexitariens, c'est à dire ceux qui limitent les protéines animales, il y a les fromages végétaux qui se développent à base de tofu ou de céréales comme les noix de cajou. Là encore, les ventes progressent sur internet et en magasins bio.

Mais attention face à ce succès notre agence de sécurité alimentaire ( ANSES) avait tiré la sonnette d'alarme l'année dernière, ces produits laitiers végétaux ne peuvent absolument pas remplacer le lait d'origine animale ou les laits maternisés pour les jeunes enfants, car il y a un gros risque de carences pour des enfants en pleine croissance.

Les émissions précédentes