REPORTAGE - À Beyrouth, les hôpitaux saturés : "Cette seule nuit était pire que trente années de guerre"

  • A
  • A
1:41
Les journaux de la rédaction est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Deux jours après les explosions qui ont ravagé la ville de Beyrouth au Liban, la recherche de survivants se poursuit dans les rues de la capitale. Le bilan provisoire fait état d'au moins 113 morts et plus de 4.000 blessés. Déjà fragilisés par la crise sanitaire du coronavirus, les hôpitaux sont saturés. Europe 1 a pu rencontrer des patients et des soignants, éprouvés par cette nuit d'horreur.