1:34
  • Copié

Alors que 40% des opérations déprogrammées en raison du Covid-19 n'avaient toujours pas eu lieu en mars, l’UFC-Que Choisir appelle les autorités à mettre en place un dispositif afin d’assurer la prise en charge de tous pour rattraper "les retards de soins" pris suite à ces déprogrammations, notamment en facilitant le recours aux cliniques privées.