EXTRAIT - "Je riais, je pleurais" : 40 ans après, elle retrouve son père biologique grâce à l'ADN

  • A
  • A
1:52
© Europe 1
Les journaux de la rédaction est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Morgan, une Alsacienne d'une quarantaine d'années, vient de retrouver son père biologique, Jacques, grâce à des test ADN interdits en France. Les retrouvailles ont eu lieu 40 ans plus tard. "Je riais, je pleurais. Je ne savais plus comment je m'appelais !" raconte Morgan dimanche au micro d'Europe 1.