1:51
  • Copié

Un rassemblement est prévu mercredi en hommage à Stéphanie, 22 ans, tuée à Hayange par son conjoint. Le président de la région grand Est a réclamé une enquête administrative : la jeune femme avait déposé plusieurs plaintes, mais son conjoint n'était toutefois pas "judiciairement identifié comme étant un conjoint violent".