Journal du Tour - Dernière bataille pour le maillot jaune

SAISON 2016 - 2017
  • A
  • A
Dernière chance pour Romain Bardet de s'emparer du maillot jaune. 2:53
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité du Tour présenté par Simon Ruben.

C’est un grand moment du Tour que l'on va vivre aujourd'hui. Dernier grand moment avec ce contre-la-montre dans les rues de Marseille qui va être décisif…

Oui tout est là pour une journée magnifique. Et d’abord le cadre, le décor… Les coureurs vont tour à tour emprunter les ruelles qui bordent le vieux port, s’engager dans la montée vers Notre-Dame de la Garde pour dominer la ville puis une descende le long de la corniche avec arrivée et départ dans le stade Vélodrome. Stade qui sera plein pour l’occasion.

Décor inédit donc et ça fait rêver les amoureux de foot, notamment Maxime Bouet, coureur de l’équipe Fortuneo et fanatique de l’Olympique de Marseille : "C'est spécial parce que je suis un fan de l'OM. Je vais au stade l'hiver quand je suis là et quand je peux. C'est finir en apothéose. C'est deux jours de parade avec Marseille la veille des Champs Elysées mais on va dire que Marseille, c'est encore plus joli. Le parcours emprunte les plus beaux endroits de la ville. Passer à pleine vitesse en vélo, ça va être un sentiment de liberté."

Le premier coureur s’élancera à 13h45, le dernier, Chris Froome partira à 17h04 !

Justement on va parler des enjeux, de Bardet, de Froome. Car le leader n’a pas une avance colossale. On peut être sûr que la bagarre sera intense !

Oui bataille pour le maillot jaune. Romain Bardet ne semble pas en mesure de rivaliser mais qui sait ! Il est à 23 secondes du Britannique et il va étrenner une nouvelle combinaison qui pourrait lui faire gagner un peu de temps. Mais il y a un troisième larron, celui dont personne ne parle. Rigoberto Uran, le Colombien à 29 secondes du leader. Il est bon en contre-la-montre et il l’a annoncé : il veut se battre pour gagner le Tour.

"L'histoire, le passé, tout cela n'a plus d'importance. Ce qui compte, c'est le contre-la-montre. Evidemment, je sais que Froome est un grand coureur mais je me sens bien moi aussi, et je sais que j'ai l'avantage sur les autres. Arriver au dernier jour, si près de pouvoir prendre le maillot jaune, c'est un moment crucial pour moi. Je pense même que c'est le jour le plus important de ma carrière", explique-t-il. Rigoberto Uran que Froome a d’ailleurs désigné comme son principal rival aujourd’hui.

Ça c’est pour la bataille du maillot jaune que tout le monde va suivre évidemment. Et pour l’étape, quels favoris ?

Froome, d’abord. Rendez vous compte, il est maillot jaune sans avoir gagné la moindre étape, une première depuis 27 ans. Il va donc vouloir montrer qu’il est fort. Il a été contrarié dans ce tour : il voulait gagner dans le Jura, Fabio Aru l’a surpris. Il voulait se venger dans les Pyrénées, c’est Bardet qui l’a dominé. Et puis même son équipier Mikel Landa l’a nargué sur l’ascension de l’Izoard. Froome va donc vouloir gagner. Face à lui, Tony Martin, quadruple champion du monde de contre-la-montre. Et pourquoi pas Pierre Latour, champion de France de l’exercice, meilleur français lors du chrono inaugural en Allemagne, il ne devrait pas avoir de problème dans l’ascension de Notre-Dame de la Garde. C’est un outsider crédible.

Les émissions précédentes