Un mouvement de grève à 20 Minutes, le retour annoncé de Stéphane Guy et un documentaire sur l'adolescence dans le cinéma français

  • A
  • A
7:20
© Europe 1
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Le journal gratuit 20 Minutes est absent des kiosques ce matin en raison d'un mouvement de grève très suivi. La rédaction protestent notamment contre des suppressions de postes au sein d'un quotidien fragilisé par la crise sanitaire. Licencié de Canal + en fin d'année 2020, Stéphane Guy s'apprête à retrouver le chemin des médias. Il interviendra sur BFMTV et RMC à partir du 11 juin pour commenter l'Euro de football. Enfin la chaine Canal + cinéma diffusé samedi soir un documentaire sur l'adolescence dans le cinéma français. Son nom : "Les ados, têtes à clap".

Le journal des médias, avec vous, Antoine Genton. A la une, pas de journal 20 Minutes, aujourd’hui.

Ni dans sa version papier, ni dans sa version numérique. Sa rédaction est en grève depuis hier. Un mouvement très suivie puisque 90% des journalistes ont voté pour. Ils protestent, entre autres, contre des suppressions de postes (six dont deux à la rédaction), alors que le journal (gratuit, je vous le rappelle) est fragilisé par la crise sanitaire (la publicité, sa principale source de revenus, s’est effondrée). Le dialogue social, décrit comme délétère par les grévistes, doit reprendre aujourd’hui. Une réunion doit se tenir ce matin entre les syndicats et direction.

Feu vert pour Vivendi, autorisé à racheter Prisma Média.

L’Autorité de la concurrence a donné son accord, hier. Elle autorise l’opération sans condition. “Il n’y a aucun problème de concurrence”, dit-elle en substance. Le groupe contrôlé par Vincent Bolloré va donc pouvoir acquérir une vingtaine de magazines comme Gala, Voici, Télé-loisirs, Femme Actuelle ou Capital. Une acquisition qui devrait être effective dans les deux mois qui viennent. Montant estimé : entre 100 à 150 millions d’euros selon plusieurs journaux. 

Dans l’actualité des médias, encore, le retour annoncé de Stéphane Guy.

Le journaliste sportif va rejoindre deux chaînes du groupe Altice : BFMTV et RMC. Il y interviendra pour commenter l’Euro de football, qui commence le 11 juin. Un mois d’antenne, donc, pour Stéphane Guy, qu’on n’avait plus entendu depuis son licenciement de Canal+, en décembre dernier, la veille de Noël. Un licenciement qu’il conteste en justice. Il avait été renvoyé pour avoir apporté son soutien à l’humoriste Sébastien Thoen, lui aussi licencié quelques jours plus tôt pour une parodie.

Encore un journaliste qui se lance dans la bataille des régionales.

Périco Légasse, l’un des rédacteurs en chef de l’hebdomadaire Marianne, journal dont il va se mettre en congé pendant la durée de la campagne. Il est candidat en Centre-Val-de-Loire, sur la liste conduite par le ministre Modem Marc Fesneau. Cette annonce intervient deux jours après celle de la candidature de Philippe Ballard, ex-journaliste de LCI, qui a rejoint le Rassemblement national.

Deux changements dans la série de TF1 “Demain nous appartient”. 

Une arrivée et un départ. Le départ, c’est celui de l’actrice Linda Hardy. Elle jouait le rôle de Clémentine depuis 2018. C’est Télé 7 jours qui l’annonce. La comédienne précise que la décision ne vient pas d’elle, mais des auteurs. Un départ définitif dû notamment à l’arrivée de nouveaux personnages, dit-elle. Et donc de nouveaux acteurs et de nouvelles actrices.

Et justement, le site Puremedias a révélé l’arrivée prochaine de Catherine Jacob au casting de “Demain Nous Appartient”. Actrice qui s’était fait connaître par son rôle dans “La vie est un long fleuve tranquille” (Marie-Thérèse, c’était elle). Elle a joué depuis dans bien d’autres films et d’autres séries. Elle va interpréter le rôle de Brigitte, la mère du docteur William Daunier, incarné par Kamel Belghazi. Début des tournages le 19 mai.

Le focus programme du jour, à présent. C’est un documentaire sur l’adolescence dans le cinéma français. 

“Reality” - la chanson du film culte “La Boum”. L’un des films sur l’adolescence les plus connus sur l’adolescence. Il y a aussi “Diabolo Menthe”, “Le Péril jeune”, “A nos amours”, entre autres. Entre beaucoup d’autres même. C’est ce qu’a constaté le réalisateur de ce documentaire, Patrick Fabre, diffusé demain soir sur Canal+ cinéma : “Les ados, têtes à clap”. 

Le documentaire s’intéresse à l’évolution de la représentation des ados au fil des années, avec de nombreux intervenants comme Dominique Besnehard, qui revient sur les castings des jeunes acteurs et actrices devenues stars de cinéma. Avec de jeunes acteurs actuels, aussi, comme Céleste Brunnquell, révélée dans le film “Les Eblouis” et qui crève l’écran dans la série “En thérapie”. Et puis avec  des réalisatrices et réalisateurs comme Diane Kurys, Cédric Klapisch, ou Maïmouna Doucouré (à qui on doit “Mignonnes”). Des cinéastes qui ont un point commun : une certaine nostalgie. 

"Les ados, têtes à clap”, film à la mise en scène soignée (des interviews très esthétiques). Il est à voir demain soir sur Canal + Cinéma à 20h ou dès à présent sur MyCanal.fr. Eva Roque en diffusera quelques extraits un peu après 10h dans son zapping du lendemain.

Pour terminer, la chaîne L’Equipe acquiert de nouvelles compétitions. 

Des compétitions d’athlétisme nationales et internationales. Elle va retransmettre les championnats de France et le meeting de Paris. Au programme encore, trois meetings de la Ligue de Diamant, le principal circuit international. Des compétitions que les fans pourront aussi retrouver sur une offre payante, portée par une start-up français, Sportall. Offre numérique : web et application, Athle.tv. Elle proposera également d’autres événements.