Patrick Sébastien sur TF1 le 31 décembre, la mort de Bernard Tapie annoncée par erreur et le lancement de la plateforme vidéo "AppleTV+"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

Alors que la rupture est bien confirmée entre France télé et Patrick Sébastien suite à l'annonce de sa présence sur TF1 pour le réveillon du Nouvel an, le site du Monde a annoncé par erreur la mort de Bernard tapie ce jeudi après-midi et Apple laance son service de vidéo à la demande "AppleTV+" pour 4,99 euros par mois.

On en connaît deux qui ne passeront pas les fêtes ensemble.

Patrick Sébastien et France Télévisions, ce n’est clairement plus le grand amour. Pour preuve, l’animateur à la chevelure d’argent a dit qu’il ne passerait pas son 31 décembre sur France 2 mais sur TF1. C’est une information de nos confrères de Télé-loisirs. Patrick Sébastien ira faire tourner les serviettes sur la Une le 31 décembre. Il n’a toujours pas digéré son éviction de la Deux qu’il juge "violente". Patrick Sébastien ira donc faire la promo de son livre intitulé "Sans chaîne" et de son nouvel album lors de la soirée du réveillon organisée par son ex-concurrence, TF1.

La Coupe du monde de rugby se termine ce samedi avec la finale Angleterre-Afrique du Sud. On se souvient que trois rencontres avaient été annulées à cause des intempéries. TF1 a révélé ce que cela avait coûté à la chaîne.

Plus d’un million d’euros de manque à gagner, une somme rondelette pour la Une qui vient légèrement contredire les premières versions données par TF1 à l’époque. La chaîne avait alors joué la carte de la sérénité en affirmant que ce genre de situation était prévue dans le cadre du contrat de diffusion entre TF1 et les organisateur de la Coupe du monde de rugby. On découvre donc que, prévu ou pas, la chaîne en est bien pour ses frais. Notamment parce que parmi les matches annulés, il y avait le très attendu France-Angleterre. TF1 assure maintenant qu’elle trouvera une manière de compenser cette perte. Quoi qu’il en soit, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour la chaîne qui, par ailleurs, n’avait pas réussi à vendre tous ses espaces de publicités disponibles pour cette compétition.

Une grosse bourde sur le site du Monde qui annonce la mort de Bernard Tapie.

La nécrologie de l’homme d’affaires a été accidentellement publiée ce jeudi après-midi sur le site du Monde. Un "problème technique", s’est justifié le quotidien qui s’est excusé auprès de Bernard Tapie. Mais ce raté a forcément provoqué les moqueries sur les réseaux sociaux, surtout que le texte mis en ligne durant une grosse dizaine de minutes montrait qu’il s’agissait bien d’un texte préparé en avance. La date de la mort et son âge étaient par exemple laissés vides. Sur Twitter, Franz Olivier Giesbert a réagi avec humour en rapportant la réaction du pseudo décédé Bernard Tapie qui trouvait "très exagérée" l’annonce de sa mort.
Problème technique ou pas, cette annonce erronée fait forcément mauvais genre trois semaines après l’énorme raté de la fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès.

C’est ce vendredi que se lance le nouveau service de vidéos d’Apple baptisé "AppleTV+".

Un petit nouveau dans la course et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du géant Apple, l’entreprise la plus riche du monde. Elle pèse plus de 1.000 milliards de dollars à Wall Street, c’est plus que n’importe quelle autre. Apple se lance donc sur le marché de la vidéo à la demande. Pour sa mise en ligne, AppleTV+ contiendra huit séries originales dont "The Morning Show" avec Jennifer Aniston mais également "For all mankind", une série qui parle de la conquête de l’espace et de la course que se livraient les États-Unis et l’URSS à l’époque. La série part d’une idée intéressante : et si c’était l’URSS qui avait la première à envoyer un homme sur la lune, l’histoire aurait-elle été différente ?
AppleTV+, c’est 4,99 euros par mois et donc à tester à partir de ce vendredi.

Dimanche, France 5 propose un documentaire consacré à la Guerre d’Algérie qui a commencé le 1 novembre 1954, il y a 65 ans.

Pour marquer cette date importante dans l’Histoire de l’Algérie et de la France, la chaîne publique a décidé de raconter comment de jeunes hommes (souvent âgés d’à peine plus de 20 ans) ont été envoyé au front, sans expérience. Ni de la guerre mais souvent pas plus de la vie tout simplement. Des décennies plus tard, les deux réalisateurs Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman ont retrouvé ces soldats pour les faire témoigner, des témoignages parfois bouleversants. Ils étaient donc envoyé de l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie, avec l’ordre de défendre l’empire colonial. Ce documentaire n’est pas né au hasard. Le père d’un des deux réalisateurs, Thierry de Lestrade, a découvert que son propre père avait fait la guerre d’Algérie mais qu’il n’en avait jamais parlé. Non seulement, ces appelés étaient confrontés aux pires atrocités sur le terrain mais ils étaient également oubliés de la société française qui allait continuait d’évoluer et où la guerre d’Algérie est tabou. Une guerre tabou et, 65 ans après, les choses n’ont pas vraiment changé. "Algérie, la guerre des appelés", c’est dimanche soir à 20h50 sur France 5.

Un conseil aux postulants de Koh Lanta, participer à l’émission ne peut pas être considéré comme un arrêt maladie.

C’est pourtant l’idée qu’a eu Carole Poncelet, une candidate du jeu de TF1 en 2016. Elle était partie en Thaïlande alors qu’elle était en arrêt maladie et, forcément, ça n’a pas plu à son employeur qui a décidé de mettre fin à ses fonctions. Une décision confirmé par la justice en juillet dernier. Et si la candidate reconnaît avoir fait une faute, elle a tout de même décidé de faire appel. Reste à savoir ce qu’en penseront les aventuriers.