Le foot secoué par la stratégie de Canal+, le coup de gueule d’Elie Semoun et une première historique dans "L’amour est dans le pré"

  • A
  • A
8:04
Le journal des médias est une chronique de l'émission Culture médias
Partagez sur :

L’Équipe entame son septième jour de grève. Canal+ a fait savoir qu’il voulait rendre ses droits de diffusion, mais la Ligue lui conteste cette possibilité. La plateforme de recensement des violences policières "Allo, place Beauvau" ferme ses portes après deux ans. Elie Semoun dit avoir été censuré sur Instagram et dénonce "la tyrannie de la bêtise". "L’Amour est dans le pré " accueillera sa toute première agricultrice lesbienne la saison prochaine. "Top Chef " va s’adapter aux restrictions sanitaires avec la fameuse épreuve de la "guerre des restos" aura lieu en click & collect.

L’Equipe entame son septième jour de grève

Le quotidien n’est pas paru depuis samedi. Hier, une soixantaine de salariés s’est rassemblée devant les locaux du groupe. Pour eux, la grève est la seule option, comme l’ont expliqué le journaliste Damien Degorre et le photographe Jérôme Prévost à Louise Bernard. Malgré les réunions qui se succèdent, le dialogue ne semble pas avancer entre les salariés et la direction. Une direction qui cherche à expliquer aux salariés mais aussi - et sans doute surtout - au public pourquoi son plan social et le plan de relance qui l’accompagne sont indispensables. Le directeur général de “L’Equipe”, Jean-Louis Pelé, a ainsi glissé au “Figaro” les conditions actuelles de travail des salariés, notamment un salaire moyen pour les journalistes de 4.900 euros bruts. La situation semble donc bloquée, mais de nouvelles réunions sont prévues dans les jours à venir pour tenter de trouver un terrain d’entente.

Sport toujours, la situation est tout aussi tendue entre la Ligue de football professionnel et Canal+ 

Le groupe a fait savoir qu’il voulait rendre ses droits de diffusion, mais la Ligue lui conteste cette possibilité. Et le temps presse : la chaîne Téléfoot devrait fermer à la fin du mois, et Canal+ ne souhaite plus diffuser les matchs. Il faut donc trouver une solution. Canal+ veut un appel d'offres, la Ligue souhaiterait une consultation de marché, processus moins contraignant. Qui peut y participer ? Qui peut y répondre ? Selon le directeur de l'observatoire du sport business, Vincent Chaudel, tout dépendra de la manière dont les lots seront définis. La Ligue envisage de convoquer un conseil d’administration d’ici la fin de la semaine pour valider le principe d’une consultation de marché.

"Allo, place Beauvau", c’est fini !

La plateforme de recensement des violences policières ferme ses portes après deux ans. C’est le journaliste David Dufresne, qui réalisait ce travail colossal, qui l’a annoncé ce mercredi sur Twitter. Et il a expliqué à Louise Bernard pourquoi il en était arrivé là. Un appel qui reste pour le moment sans réponse. “Allo place Beauvau” avait été lancé lors des manifestations des Gilets Jaunes, où les violences policières ont été nombreuses. Et le journaliste n’avait jamais arrêté de les compiler et de les vérifier. Au total, 993 actes de violences policières ont ainsi été répertoriés. Une tâche d’une ampleur monumentale, qui l’a surpris.

Elie Semoun est colère !

L’humoriste dénonce "la tyrannie de la bêtise". Il dit avoir été censuré sur Instagram. Il avait publié le 2 janvier dernier une vidéo de vœux pour 2021 un peu particulière. Vidéo supprimée dix jours plus tard, republiée dans la foulée puis re-supprimée pour "cause de discours ou de symboles haineux". Dans le sketch, Elie Semoun s’excusait en avance auprès de plusieurs communautés pour les blagues douteuses qu’il pourrait faire tout au long de l’année... Histoire d’être déjà paré contre toute polémique. Et il concluait avec cette phrase : "Voilà ! Salut les PD ! Oh pardon, je m’excuse auprès de la communauté homosexuelle". Agacé, Elie Semoun a avoué ne plus rien comprendre à ce qu’il qualifie “d’époque de coincés et de psychorigides et de crétins qui prennent tout au premier degré”. Mais il a assuré que cet épisode ne changerait rien à son travail et qu’il continuerait à publier ce qu’il veut.

Une première dans l’histoire de "L’Amour est dans le pré"

L’émission accueillera sa toute première agricultrice lesbienne la saison prochaine ! Les téléspectateurs découvriront dès le mois prochain le portrait de Delphine, 47 ans, arboricultrice bio qui espère trouver l’amour grâce à l’émission phare d’M6. Ses prétendantes pourront ensuite lui envoyer du courrier. Delphine est donc la première lesbienne à tenter sa chance dans l’émission de Karine Le Marchand, mais “L’amour est dans le pré” avait déjà ouvert ses portes à trois agriculteurs homosexuels : Guillaume en saison 10, Thomas en saison 13 et plus récemment Mathieu, lors de la 15e saison.

"Top Chef" va s’adapter aux restrictions sanitaires !

La fameuse épreuve de la guerre des restos aura lieu en click & collect, selon le "HuffPost". Lors de cette épreuve, trois équipes doivent relooker un restaurant, imaginer un nouveau menu et le servir au jury et à des clients. Impossible en temps de Covid ! Le menu sera donc prévu pour être servi dans des emballages jetables et transporté. Les clients dégusteront donc leur repas hors des murs, et désigneront ensuite le meilleur restaurant de la soirée.