La fin de la grève à Europe 1, la personnalité télé préférée des Français et la disparition d’un quotidien

4:27
  • Copié

La grève à Europe 1 a pris fin ce mercredi, à 13h, après une réunion entre la direction d’un côté et de l’autre les syndicats et la société des rédacteurs dont le président a qualifié cet échange "d’apaisé et constructif". La direction d’Europe 1 s’est engagée, selon un communiqué de l’intersyndicale, à ouvrir une négociation pour permettre à certains journalistes de partir avec des indemnités, ceux qui sont en désaccord avec la future orientation de la station. Une autre grève a pris fin ce mercredi, celle de de NextRadio-TV. Les syndicats ont rapidement trouvé un accord avec la direction sur des hausses de salaires. Les plateformes de streaming vidéo vont participer au financement du cinéma et de l’audiovisuel. Netflix, Amazon ou encore Disney+ vont devoir verser au moins 20% du chiffre d’affaires qu’elles réalisent en France. Stéphane Plaza a été élu personnalité télé préférée des Français.

À la une, la fin de la grève à Europe 1. 

Une grève qui a duré cinq jours, un mouvement d’une ampleur et d’une durée inédites dans l’histoire de la station. Elle a pris fin ce mercredi, à 13h, après une réunion entre la direction d’un côté et de l’autre les syndicats et la société des rédacteurs dont le président a qualifié cet échange "d’apaisé et constructif". La direction d’Europe 1 s’est engagée, selon un communiqué de l’intersyndicale, à ouvrir une négociation pour permettre à certains journalistes de partir avec des indemnités, ceux qui sont en désaccord avec la future orientation de la station, autrement dit avec le rapprochement entre Europe 1 et la chaîne d’opinions CNews. Quant à la mise à pied de notre confrère Victor Dhollande, la procédure n’est pas suspendue, mais la SDR dit avoir senti, de la part de la direction, "la volonté de ne pas l’assommer". La grève est terminée, mais la mobilisation ne s’arrête pas, selon les syndicats et la société des rédacteurs. Ils écrivent, dans leur communiqué, que d’autres actions sont en préparation pour alerter l’opinion sur les risques qui pèsent sur la liberté d’informer.

Une autre grève a pris fin, ce mercredi.

Celle lancée la veille au sein de NextRadio-TV, la maison-mère de BFMTV et RMC. Les syndicats ont rapidement trouvé un accord avec la direction sur des hausses de salaires. 

De la fierté et beaucoup d’émotion, ce jeudi matin, à Hong-Kong. 

Les applaudissements de dizaines de journalistes, ceux du journal d’opposition, "Apple Daily", après que le dernier article venait d’être envoyé à l’impression. Dernier article de l’ultime numéro. Le journal s’arrête, après 26 années d’existence, étouffé par la pression des autorités chinoises. Elles ont arrêté le propriétaire du quotidien, puis certains de ses dirigeants et de ses journalistes. Elles ont aussi gelé deux millions d’euros d’actifs, l’empêchant ainsi de poursuivre ses activités. Le Royaume-Uni, qui a rétrocédé Hong-Kong à la Chine en 1997, a qualifié cette fermeture de "glaçante".

Les plateformes de streaming vidéo vont participer au financement du cinéma et de l’audiovisuel.

Netflix, Amazon ou encore Disney+  vont devoir verser au moins 20% du chiffre d’affaires qu’elles réalisent en France. 25%, même, si elles diffusent des films dans les 12 mois qui suivent leur sortie au cinéma. Une disposition qui préfigure, d’ailleurs, une réforme de la chronologie des médias, ces règles qui régissent l’ordre et les délais de sortie des films, en France (au cinéma, puis en streaming, à la télévision et en DVD).

Stéphane Plaza, personnalité télé préférée des Français.

L’animateur de M6 arrive en tête du sondage annuel de TV Magazine, réalisé par OpinionWay. Il devance Jean-Luc Reichmann (TF1) et Stéphane Bern (France 2 - et Europe1). Karine Lemarchand, première femme de ce classement, arrive 5e.

En cette fin de saison, ce sont aussi les transferts.

Celui du journaliste Thomas Misrachi. Il quitte BFMTV, pour qui il travaillait depuis 2005, depuis la création de la chaîne. Direction LCI. Il devrait y présenter la tranche 9h-12h, avec une co-présentatrice, dont le nom n’a pas encore été donné. C’est une information de nos confrères du “Parisien”. 

Autre info du “Parisien” : le départ de deux des journalistes de “Quotidien”, sur TMC. Paul Larrouturou, l’un des reporters les plus chevronnés de l’émission. Le journal écrit qu’il a reçu plusieurs propositions. Et Salhia Brakhlia, présente chaque vendredi, cette saison. Elle devrait se concentrer sur l’interview politique quotidienne qu’elle co-présente avec Marc Fauvelle sur franceinfo, à 8h30.