Pour changer, le groupe PS au Sénat a choisi... un homme comme président

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
Partagez sur :

Le groupe socialiste du Sénat a désigné son président mardi et c'est un homme, Patrick Kanner, malgré les appels des sénatrices à choisir une femme.

Ce mardi, le groupe socialiste du Sénat a désigné son nouveau chef de file après l’annonce du départ de Didier Guillaume, il y a une semaine. Et oh surprise, les sénateurs socialistes, qui avaient là l’occasion d’entrer dans l’histoire en élisant une femme pour la première fois dans la Ve, ont préféré faire comme d’habitude élire un homme.

Il y avait deux candidats : Laurence rossignol et Patrick Kanner. Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise, avait même fait un signe, un geste, puisqu’elle avait proposé une co-présidence : un homme une femme. Encore raté, et voilà ce qu’a déclaré la sénatrice à l’issue du scrutin au micro de public sénat : "C’est comme le football. À la fin, c’est toujours un homme qui gagne". Laurence Rossignol s’était déjà présentée en vain en septembre face à Didier Guillaume. Face à Patrick Kanner, elle a échoué avec 25 voix contre 47 pour son adversaire. 

Qu'est-ce qui a fait la différence ? 

Ils sont tous deux socialistes depuis longtemps, tous deux ex-ministres (un aux Sports, l’autre à la Famille et aux Droits des femmes). Il y a une différence, normalement, un nouveau venu n’est pas élu dans sa première année de mandat. Les sénateurs ont fait un coup puisqu’ils ont désigné Patrick Kanner, sénateur depuis septembre, alors que Laurence Rossignol est élue depuis 2011. Une exception à la règle. 

Et le gagnant ? Lui pense que cette victoire n’a rien à voir avec une question de genre. Et de nous rassurer : "la parité est presque assurée dans les instances et la deuxième vice-présidente est une femme". En tous cas il y a une constance : quel est le point commun entre Jean-Pierre Bel, François Rebsamen, Didier Guillaume et Patrick Kanner (les derniers présidents de groupes PS) ? Ce sont des hommes.

Y a-t-il eu des réactions ? Des remarques ? 

Cette occasion manquée a suscité des railleries de la sénatrice PS de Paris, Marie-Pierre de la Gontrie, sur Twitter : elle a écrit "Que chacun se rassure c’est bien toujours un homme qui présidera le groupe Socialiste du Sénat, on a eu chaud ! #VDM" "Ouf Kanner propose que le 1er VP délégué du groupe soit également un homme: Jean pierre Sueur #Olé! La parité est en marche #Sénat"

On notera quand même que le Sénat est en avance sur l’Assemblée sur le sujet. Combien de femmes présidente de groupe à l’Assemblée ?  Aucune. Alors qu’il y en a une au Sénat : la présidente du groupe communiste républicain et écologiste Éliane Assassi. 

Les émissions précédentes