A la Une - La vie et la mort

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
La revue de presse est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, David Abiker scrute la presse papier et le web et décrypte l'actualité.

 

Bonjour David, à la Une de la presse ce matin : Lambert, sa vie d’avant, l’IVG, Niki Lauda et…Rahan. On commence avec l'affaire Lambert.

Bonjour Nikos, bonjour à tous. Son nom fait de nouveau la Une de vos quotidiens régionaux. Vincent Lambert "une vie en sursis" titre la Nouvelle république, "Otage du débat sur la fin de vie" se désole La Marseillaise, Lambert condamné à vivre pour la Dépêche du Midi. Et dans Sud-Ouest, Bruno Dive trouve les mots pour dire la consternation : "Qu’avons-nous vu, des avocats (ceux qui défendait la reprise des soins) portés en triomphe, utilisant un vocabulaire réservé au sport et des hurlements de joie qui oubliaient l’homme souffrant sur son lit. Une obscénité. La vie d’un homme parce qu’elle est sacrée ne saurait être le prétexte à des luttes idéologiques". Justement, la vie de Vincent Lambert à quoi ressemblait-elle avant ?

Vincent Lambert avant l’affaire Lambert

On l’y retrouve avec son épouse Rachel en photo sur un voilier. C’est la vie d’avant heureuse, bronzé, en pleine forme, avant ce 29 septembre 2008, il a 32 ans, il est infirmier en psychiatrie, il achève une sieste, embrasse sa fille de deux moi, lance un "je t’aime" à sa femme, prend la route de son travail et c’est l’accident de voiture. Mais derrière le cas Lambert, il y a un homme né Vincent Philippon, issu d’une liaison, élevé par le premier mari de sa mère puis, reconnu par son père biologique. Un clan recomposé de 9 enfants qui vit à Châteauroux dans un environnement traditionaliste.

"Vincent Lambert aurait adoré l'affaire Vincent Lambert"

Le temps passe, Vincent Lambert grandit, adolescence timide, des études d’infirmier ; il fait son mémoire sur la maltraitance des personnes âgées. Quand il rencontre sa femme, il est grand, brun, les yeux noisette, il aime les Pink Floyd et le rock. Un garçon charismatique, consciencieux, respecté mais aussi ténébreux solitaire qui aime les bons dîners et la vie tranquille. A l’époque en pleine forme il aurait confié à sa femme que c’est un non-sens de rester alité des années comme un légume. Au Parisien-Aujourd’hui en France, son neveu François évoque le souvenir d’un garçon caustique, plein d’humour noir, "Finalement, il aurait adoré l’affaire Vincent Lambert" dit le neveu.

Et tandis que les avocats de sa mère célèbrent la reprise des soins au nom de la vie, ailleurs dans le monde c’est au nom du droit à la vie qu’on entend réduire les droits des femmes à l’avortement. 

L’internationale anti-IVG

Libération qui dénonce "une mauvaise droite contre les droits des femmes en Europe". Exemple à Vérone, en Italie où le maire veut faire de sa commune "une ville pour la vie" en favorisant la prévention des IVG, le soutien à la maternité et le financement public des associations anti-avortement, 40 ans après la dépénalisation de l’IVG. Autre exemple avec la Hongrie qui promeut à la grande satisfaction des lobby anti-IVG une politique familiale et nataliste soutenue par le premier ministre Viktor Orban. Exemple encore en Pologne ou le pari ultra-conservateur Droit et Justice combat violemment le droit des femmes à disposer de leur corps.

Exemple toujours en Allemagne ou l’AFD, parti d’extrême droite, utilise l’arrivée massive des migrants pour défendre ses thèses anti-avortement. Aux-Etats, ce sont les pro-IVG qui manifestaient hier à Washington, explique ce matin les Dernières Nouvelles d’Alsace. 46 ans après avoir été validé par la cour suprême, le droit à l’avortement est remis en question par plusieurs Etats conservateurs. Pas de doute ce matin si vous lisez la presse, l’internationale anti-avortement avance et elle avance vite.

Niki Lauda sauvé par son frère ennemi

Mais pas aussi vite que Niki Lauda triple champion du Monde de Formule1 disparu lundi et qui fait la Une de l’Equipe. "C’était mon maitre et c’était mon ami", explique Alain Prost à l’équipe. "Niki n’était pas un ami ; plutôt un frère ennemi, c’était un con !", confie en revanche le pilote italien Arturio Merzario les larmes aux yeux.

Car c’est lui qui un 1er août 1976 qui sauve la vie de Niki Lauda en l’extirpant de sa voiture en flamme, c’est Merzario qui fait à son rival un massage cardiaque qui le maintien en vie 2 minutes de plus. 2 minutes qui le sauveront et permettront à Niki Lauda de revenir à la compétition à peine 6 semaines plus tard. 2 minutes pour 2 titres de champion du monde de plus en 1977 et en 1985. Ces deux champions de vitesse mettront 30 ans à devenir ami. Lisez l’Equipe ce matin, la vie de Niki l’audacieux est une invitation à vivre, et tout de suite.

Rahan revient, 50 ans et toutes ses dents

On terminera avec un autre ressuscité, il a 50.000 ans d’âge et 50 ans de carrière en bande dessinée. Rahan, fils des âges farouches, l’homme au coutelas d’ivoire revient d’entre les morts. Le héros de Pif Gadget créé par André Cheret et Roger Lécureux en 1969 fête son anniversaire avec la réédition de ses aventures en 26 tomes. L’occasion de redécouvrir un personnage humaniste nous dit l’Express, ouvert aux autres et qui malgré l’obscurantisme de son époque est guidé par la soif de tout comprendre, la curiosité, l’ingéniosité et l’ouverture aux autres.

Rahan homme de progrès, Rahan féministe qui dans un des albums déclare, "dans une horde heureuse celles qui marchent debout ont les mêmes droits que ceux qui marchent debout". 4 pages à lire dans l’Express sur le Patrick Juvet des cavernes, rien que pour le titre : "Rahan 50 ans et toutes ses dents".