"Récup’ Orchestra"

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Aujourd’hui nous parlons d’un orchestre pas comme les autres : la Lutherie urbaine.

Yolaine : C’est un orchestre dont tous les instruments sont créés à partir de produits recyclés ! Du coup, sur les 150 à 200 instruments trouvés à la Lutherie urbaine, il n’y en a pas deux pareils. Ce concept a été imaginé il y a 14 ans déjà, à une époque où l’on ne parlait pas de recyclage,  par Jean-Louis Mechali, batteur et compositeur désormais à la retraite. Il écrit des musiques qui correspondent spécialement aux divers instruments du groupe.

Marion : Mais ils sont fabriqués avec quoi ?

 

Yolaine : Tout ce qui leur tombent sous la main ! Au début, Mechali récupérait des bidons, des caillasses, des tuyaux de PVC, des planches de bois… Et au fil des années, c’est devenu de plus en plus difficile de récupérer des matériaux car il y a ce qu’ils appellent des « biffins », ces gens qui ramassent ce qu’ils trouvent pour les vendre. Mais en cherchant bien ils continuent de trouver des matériaux qu’on leur donne souvent pour fabriquer leurs  qui ont des noms amusants :  la gueularde (des canalisations et des élastiques), le tromb’urb (des tuyaux et d’un cône de circulation), la mandol’urb (un manche de guitare classique et une caisse de violon cassée), la grinçante (batterie en conserves métalliques)…

Marion : Et il est possible pour le public de voir leurs instruments, ou même des concerts ?

Yolaine : C’est le but ! Des ateliers sont même organisés pour apprendre au  public à fabriquer un instrument, puis apprendre à y jouer ! La Lutherie urbaine possède un lieu, le Lull à Bagnolet où on peut parfois voir des spectacles. Les enfants peuvent même y commencer la pratique musicale à partir de 5 ans. la Lutherie urbaine a déjà produit DVDs et 6 disques et une performance  musicale est prévue pour le printemps prochain.

Les émissions précédentes