Le carburant animal

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Depuis peu, Intermarché commercialise son premier carburant à base de graisse animale.

Marion: Bonjour Yolaine. Depuis peu, Intermarché commercialise son premier carburant à base de graisse animale. Comment ça marche?

Yolaine: Oui, le distributeur a récemment inauguré sa première usine de biocarburant animal en Seine-Maritime et compte en fabriquer 240 tonnes par jour. Les productions seront stockées sur des pétroliers de la Côte Atlantique puis livrées dans les stations-services de l'enseigne.

Marion: Mais pour produire autant de carburant il faut beaucoup de graisse animale. Où la trouve-t-on?

Yolaine: Le procédé est complexe mais en gros on obtient du carburant grâce aux méthanols que l'on mélange à du gazole. Pour produire plusieurs centaines de tonnes de biocarburant il faut de la matière première et en l’occurrence de la carcasse animale. Intermarché s'est donc allié aux Mousquetaires - le troisième distributeur de viandes en France et à ses autres partenaires, pour traiter les 3/4 des déchets carnés français. Et la démarche va encore plus loin. En plus de recycler les restes des animaux et d'alimenter les voitures avec une énergie renouvelable, l'usine crée de l'emploi. 127 salariés travaillent de près ou de loin pour l'usine.

Marion: Ce n’est pas la première fois qu'on entend parler de biocarburant?

Yolaine: C'est vrai que l'essence verte a des années au compteur. Huiles végétales, algues ou plus loufoque à base de fiente de poulets, on en a vu passer. Mais l'essence animale c'est assez insolite. Quoiqu'on en trouve déjà dans notre diesel. L'innovation c'est que cette fois elle sera 100% Made-In-France et 100% éco-circulaire. D'ailleurs, ça carbure si fort pour le biocarburant animal que la coopérative Sofiprotéol prévoit d’en produire dans l'Oise à partir de 2015.

www.neoplanete.fr

Les émissions précédentes