Amazonia : Le film animalier de l'année

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

40 singes capucins, des jaguars, un anaconda, des dauphins roses, des crocodiles, un boa, des mygales, des paresseux vous envoûtent dès demain dans les salles obscures.

Marion. Comme demain c’est mercredi, jour des sorties des films, vous voulez nous parlez d’Amazonia qui vous a emballé

 

Yolaine. C’est en effet LE film animalier de cette fin d’année, réalisé par Thierry Ragobert. Le casting : 40 singes capucins, des jaguars, un anaconda, des dauphins roses, des crocodiles, un boa, des mygales, des paresseux. Le tournage s’est échelonné sur deux ans, après près de 6 mois d’une période d’adaptation pour habituer les animaux aux humains et aux caméras.

Marion. Une expérience super intéressante et je crois qu’un des charmes du film c’est qu’il y a une histoire

 

Yolaine. Forcément, ça fonctionne toujours mieux qu’un documentaire classique. Surtout que c’est l’histoire d’un adorable singe capucin, on dirait une peluche et il est hyper expressif. Il n’y a aucun commentaire, on vit une histoire qui est celle des animaux. Donc le pitch : à la suite d’un accident d’avion, un jeune singe capucin, né en captivité, se retrouve brutalement, seul et désemparé au cœur de la forêt amazonienne. Et va devoir apprendre à survivre en affrontant mille et un périls dans cet univers inconnu, grouillant, foisonnant, souvent merveilleux mais aussi étrange et hostile qu’est la forêt amazonienne…

Marion. Les images sont superbes je suppose

 

Yolaine  Magnifiques bien sûr d’un côté qualité et comme le héros rencontre toutes sortes d’espèces étranges, c’est une galerie de portrait incroyables avec des créatures souvent très belles mais que vous n’avez pas envie de voir de trop près, aglagla Tous ces animaux n’ont pas été dressés pour être des acteurs, on est donc immergé dans la forêt avec ce petit singe qui est adorable, drôle, émouvant, c’est un joli voyage et typiquement le film familial pour Noël. Avec plein de jolies images pour nous rappeler que cette terre hallucinante, il faut la sauvegarder !

Neoplanete.fr

Les émissions précédentes