Des champignons et du venin pour se sentir bien

SAISON 2013 - 2014
  • A
  • A
Partagez sur :

Les champignons sont très bons en sauce, mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils peuvent aussi nous guérir.

Yolaine : On le savait mais une chercheuse française, Sylvie Rapior a recensé leurs propriétés curatives en s’intéressant à travers la cuisine asiatique à leurs vertus thérapeutiques. Comme le shiitake, qui ralentit le vieillissement et stimule le système immunitaire, ou le maïtaké qui abaisse la tension artérielle et réduit le stress.

Thomas : Et c’est utilisé en médecine ?

Yolaine : Cela commence ! En 2013, plus d’une centaine de brevets ont été déposés concernant par exemple la cordycépine, molécule extraite du cordyceps, un champignon parasite d’une petite chenille qui agit sur la prolifération cellulaire et était déjà utilisé contre le cancer dans les hôpitaux asiatiques. D’ailleurs en 1994, une étude japonaise a montré que des personnes atteintes du cancer de la prostate ont 20% de plus de chance de vivre encore cinq ans s’ils consomment du shiitake. Les champignons nous ouvrent donc des voies très intéressantes, tout comme les venins d’ailleurs.

Thomas : Les venins de serpent ? Ca fait pas mal de temps qu’on connait leurs vertus !

Yolaine : En effet mais les recherches se développent. Une étude de la start-up Smartox Biotechnology et du groupe Sanofi montre que les venins d’araignée, de scorpion, et de serpent contiennent des molécules capables de bloquer ou d’activer des récepteurs des cellules nerveuses impliqués notamment dans le mécanisme de la douleur ou du système immunitaire. Des traitements existent déjà et d’autres sont en cours de développement, comme un médicament contre l’hypertension fabriqué à partir du venin du serpent Bothrops jararaca. Des avancées en médecine très prometteuses, qui prouvent une fois de plus les services que nous rendent les animaux, donc je ne veux pas vous empoisonner la vie mais arrêtons d’écraser les araignées ou de tuer les serpents !

Les émissions précédentes