Rémi Kauffer : "Theresa May est peut-être allée vite"

, modifié à
  • A
  • A
Rémi Kauffer, Europe 1, 1280 6:04
© Europe 1
L'interview de demain est une chronique de l'émission Europe Soir
Partagez sur :

"A moins qu'elle ait des preuves absolues", la Première ministre britannique s'est peut-être un peu trop empressée d'accuser la Russie dans l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal.

Invité(s) : Rémi Kauffer, historien, spécialiste du renseignement et des services secrets