Benjamin Amar : "Il y a une méfiance généralisée"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'invité d'Europe soir est une chronique de l'émission Le grand journal du soir
Partagez sur :

Selon un sondage, huit Français sur dix adhéreraient à au moins l'une des grandes "théories du complot". Pour Benjamin Amar, professeur d'histoire-géographie, "c'est un problème qui touche au plus près nos démocraties".

Invité(s) : Benjamin Amar, professeur d’histoire-géographie au lycée Gutenberg de Créteil