Rémunération des dirigeants qui licencient : le Medef ne veut rien imposer

, modifié à
  • A
  • A
0:00
Le tête-à-tête est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Le Medef, auquel le gouvernement a demandé d'encadrer la rémunération des patrons qui licencient ou recourent massivement au chômage partiel, n'a "pas les moyens, ni même le désir d'imposer quelque chose" qui relève du domaine contractuel, a déclaré jeudi Laurence Parisot sur Europe 1.