Réchauffement climatique : des bactéries qui mangent les gaz à effet de serre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Ce jeudi matin, une bonne nouvelle pour le climat. On a peut-être trouvé une nouvelle piste pour lutter contre le réchauffement de la planète.

On utiliserait des bactéries pour nous débarrasser des gaz à effet de serre.
Évidemment, il faut continuer à réduire nos émissions. Mais une équipe de chercheurs a réussi à isoler et à cultiver un type de bactérie un peu spécial, puisqu’elles se nourrissent de gaz à effet de serre. Cela veut dire qu’en les lâchant dans l’atmosphère, elles pourraient faire le ménage, supprimer ces gaz, et donc limiter le réchauffement climatique.

Comment va-t-on les utiliser ? Avec un spray, des purificateurs d’air géants ?

On n’y est pas encore. Ce sera la prochaine étape.
Pour l’instant, les scientifiques ont simplement réussi à isoler une bactérie qui gobe le méthane. On en parle moins que du CO2. Pourtant, c’est le deuxième gaz qui contribue le plus au réchauffement climatique. Pire, ses émissions n’arrêtent pas augmenter. Vous avez entendu parler du pet des vaches, c’est du méthane. Beaucoup de cultures dégagent du méthane. Sans parler des fours, des cuisinières et des chauffe-eau.
Prochaine étape donc, une bactérie qui digère le CO2 et une technique pour les envoyer dépolluer l’air.

La question du climat devient de plus en plus alarmante. Je viens de voir une étude qui explique, que si rien n'est fait contre les gaz à effet de serre, les glaciers des Alpes pourraient disparaître d'ici la fin du siècle (2100). Vous imaginez les Alpes sans glaciers ?