Quand nos smartphones deviennent (aussi) des badges d'accès

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque matin Anicet Mbida vous présente le meilleur de l'innovation.

Ce matin, on innove dans la sécurité des immeubles. On connaît tous les badges et les cartes d’accès. Vous nous dites qu’on commence à les remplacer par des téléphones portables. Et que ça va tout changer.

Le téléphone est l’un des rares objets qu’on a toujours avec soi, auquel on fait attention. Alors qu’on a plutôt tendance à oublier sa carte ou son badge d’accès. D’ailleurs, vous vous souvenez peut-être de la polémique : une entreprise avait proposé d’implanter la puce du badge directement sous la peau des employés, pour ne plus jamais le perdre. De nouveaux systèmes un peu moins douloureux arrivent. Il y a toujours un boitier près de la porte. Mais il va communiquer en Bluetooth avec le téléphone. Et s’il est reconnu la porte s’ouvre, il n’y a même pas à sortir son mobile.

Oui, mais si on casse son téléphone, ou s’il est perdu ?

Si on perd son téléphone, je pense qu’on aura de plus gros soucis que l’entrée dans un immeuble. Mais contrairement au badge, il n’y a plus rien à reprogrammer, juste à installer une application sur n’importe quel téléphone, se connecter et on retrouvera l’accès. C’est donc beaucoup plus simple et moins cher. Il y aura plus cette caution qui coûte une fortune quand on perd son badge. Ensuite, ce sera beaucoup plus sécurisé.

Vous savez qu’aujourd’hui, dans les bureaux, la carte donne accès à l’ascenseur, à la cantine, à la photocopieuse et même au réseau. Or ces cartes sont très faciles à copier, même à distance. Alors qu’avec un téléphone, on peut demander un déverrouillage par empreintes digitales par exemple. C’est la startup Openpath qui pousse ce remplacement des badges par les téléphones. Les premières installations commencent, en ce moment, dans les entreprises.

Ça peut aussi arriver dans les parkings et les immeubles d’habitation ?

C’est la prochaine étape. Et la preuve que tous les accès seront bientôt gérés par le téléphone : transports en commun, démarrage de la voiture, parking et donc, bientôt, l’accès à la maison et aux bureaux.