High-tech : des enceintes ultra-plates

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Des enceintes ultra-plates, qui équipent déjà les salles de concert, vont débarquer dans nos salons au printemps.

L’innovation du jour est à la fois esthétique et sonore. On va bientôt avoir des enceintes de qualité hifi qui ne font que quelques centimètres d’épaisseur.

"Qualité hifi", c’est vraiment le maître mot. Vous connaissez sans doute la règle : plus une enceinte est grosse, plus il y a de volume et plus le son est bon (en général). C’est d’ailleurs pour ça que les téléphones font un bruit de crécelle.
Maintenant, imaginez des enceintes ultra-plates. Que l’on accrocherait comme des tableaux. Mais qui auraient la même qualité sonore que les enceintes de puristes (les vilaines colonnes en bois ou les baffles à l’ancienne). C’est ce que promet une nouvelle technique de conception des haut-parleurs. Grâce à elle, ils ne font plus qu’un ou deux centimètres d’épaisseur, pourtant ils gardent les mêmes qualités acoustiques.

Mais le son est vraiment bon ? Parce qu’il existe des enceintes ultra-plates, mais qui ne sonnent pas terrible.

Ils ont intérêt à être bons, car leurs premiers clients sont des professionnels. Ils travaillent par exemple avec des constructeurs automobiles pour réduire le poids dans les portières et installer des enceintes directement dans les appuie-têtes. Les fabricants de télés aussi sont intéressés. Vous avez remarqué qu’elles deviennent de plus en plus fines. Il n’y a plus de place pour mettre des haut-parleurs de qualité. On est donc obligé d’utiliser des barres de son extérieures. Avec cette technologie, on pourra réconcilier gros son et télé ultra-plate.
Technique développée par Resonado, une startup de transfuges de l’Université Notre Dame aux États-Unis.

Et les enceintes qu’on accroche comme des tableaux, c’est pour quand ?

A priori pour le printemps. Mais comme tous les produits hifis, elles devraient coûter cher, le même prix que les vilaines enceintes-colonnes des puristes.