Climat : et si on mangeait de la méduse pour sauver la planète ?

  • A
  • A
1:45
L'innovation du jour est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

 

C’est l’été, la chaleur et la saison des méduses qui arrive. On commence déjà à en retrouver sur les plages corses. Et ça inquiète les vacanciers. Mais Anicet, vous nous dites qu’il ne faut plus en avoir peur. Les scientifiques recommandent même d’en manger, parce que c’est bon pour la planète.

Ils ont un raisonnement implacable : l’activité humaine a provoqué un dérèglement climatique. Les eaux se réchauffent, ce qui entraîne la prolifération des méduses (puisqu’elles adorent les eaux chaudes). Donc plutôt que de les considérer comme des nuisibles, pourquoi ne pas les utiliser comme une ressource ? C’est-à-dire commencer à en manger au petit déjeuner, puisqu’elles ont de moins en moins de prédateurs.

Ça se mange les méduses ? Ça a quel goût ?

On en mange déjà en Chine. Cela ressemble à des nouilles, mais en plus gluant. Comme on n’est pas sûr que les Européens apprécient la texture, une start-up danoise a développé des chips de méduses à déguster craquantes en apéro. En plus, elles sont très peu caloriques. Donc ça permet de faire un régime en préservant la planète.

Vous en mangeriez, vous, des chips ou des nouilles de méduse ?

Dans tous les cas, sachez que les scientifiques ne travaillent pas que sur la nourriture. Ils font aussi des crèmes hydratantes, des couches pour bébé et des serviettes hygiéniques (c’est très absorbant la méduse). C’est le nouveau terrain de jeu des start-up. Il va y avoir de plus en plus de méduses, donc autant en faire quelque chose d’utile.