SNCF : "Le vot'action est un référendum bidon qui ne donne aucune légitimité aux syndicats"

, modifié à
  • A
  • A
SNCF macron 1280 3:22
© Lionel BONAVENTURE / AFP
L'édito politique est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque samedi et dimanche, Nicolas Beytout, directeur du journal "L'Opinion", donne son avis sur l'actualité de la semaine.

Près de 95% des cheminots ayant participé à la consultation "vot'action" organisée par les syndicats de la SNCF se sont prononcés contre la réforme ferroviaire, lors d'un scrutin qui a enregistré un taux de participation de 61,15%, a annoncé mercredi l'intersyndicale du groupe. Précisément, 94,97% des votants ont rejeté le projet de réforme, a annoncé Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots, lors d'une conférence de presse, appelant le gouvernement "à écouter les cheminots".

La participation à cette consultation interne, lancée le 14 mai par l'intersyndicale CGT, Unsa, SUD et CFDT et close mardi soir, a été d'un niveau "exceptionnel" avec 91.068 cheminots (sur près de 147.000) ayant pris part au vote dans les "564 urnes déployées dans le pays", a-t-il indiqué, relevant une "très forte participation de l'encadrement" à ce vote mis sur pied en quelques jours, une "prouesse militante".