Carnets du monde - 06.01.19

SAISON 2018 - 2019 , modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Ecoutez le monde changer avec Sophie Larmoyer. Partout dans le monde, les reporters et correspondants d'Europe 1 explorent et racontent le quotidien d'autres cultures, leur perception de l'actualité et de notre pays. Des reportages long-format et des invités passionnants. Un voyage sonore pour ouvrir l'esprit et découvrir l'inconnu.

- Le foie gras est… égyptien !

Pendant ces fêtes de fin d’année, de nombreuses tables étaient sûrement garnies de foie du gras… Mais saviez-vous que la recette n’a été importée qu’assez récemment en France, autour du XVIIIe-XIXe siècle ? A l’origine, le foie gras vient des bords du Nil ! C’est une tradition qui remonte à l’ère des pharaons… Aujourd’hui, elle a été oubliée – le foie gras est même considéré comme une bizarrerie sur les tables - mais un Belge est en train de la raviver, dans la ville de Gouna, au bord de la Mer Rouge : il y fabrique donc du foie gras "made in Egypt" !

Reportage d’Ariane Lavrilleux, correspondante en Egypte

 

- L’Espagne face à l’arrivée massive de jeunes Marocains

L’Espagne est devenue la première porte d’entrée en Europe des migrants, avec plus de 57 000 arrivées en 2018, soit deux fois plus qu’en 2017. Parmi ces migrants, de très nombreux jeunes non accompagnés : près de 12 500 mineurs, originaires essentiellement du Maroc, se trouvent actuellement sous la tutelle des régions. Henry de Laguérie a rencontré certains d’entre eux dans un centre de Barcelone. Sans papiers ni ressources, ils se trouvent souvent désœuvrées. Le réseau d’accueil est tellement débordé que certains se retrouvent à la rue. Dès leur majorité, ils sont d’ailleurs priés de quitter les centres.

Reportage d’Henry de Laguérie, correspondant en Espagne

 

- Un livre dans le monde

Il était considéré comme l'un des plus grands écrivains israéliens : Amos Oz s'est éteint le 28 décembre dernier, il avait 79 ans. Auteur d'une vingtaine de romans - dont "une histoire d'amour et de ténèbres" et recueils de nouvelles, il était aussi connu sur la scène internationale en tant que figure de la gauche sioniste et grand militant pour la paix. Nicolas Carreau l'avait récemment interviewé pour les Carnets du Monde.

 

- Le Brésil bascule dans l’ère Bolsonaro

Jair Bolsonaro est depuis mardi, le 1er janvier, le nouveau président du Brésil. Issu d’un petit parti d’extrême droite, le « Trump tropical » élu en octobre dernier avait marqué la campagne avec des propos très violents à l’égard des noirs, des homosexuels, des femmes, mais aussi un discours pro armes à feu et un alignement systématique sur les Etats-Unis. A 63 ans, cet ancien capitaine de l'armée se présente comme l'homme fort capable d'éradiquer la violence, la corruption endémiques, et de redresser l'économie… Investi pour

un mandat de 4 ans, comment se profilent les semaines à venir dans la plus grande puissance d’Amérique Latine ?

Invité : Milton Hatoum, grand écrivain brésilien, traduit dans une douzaine de langues. Il partage, dans les Carnets, son analyse de la situation du pays. L’auteur se sent menacé en tant qu’intellectuel mais craint surtout pour les plus pauvres, les femmes, les Indiens... et redoute un nouvel accroissement des inégalités sociales.

Reportage de Marie Naudascher, correspondante au Brésil. A quelques semaines de la rentrée universitaire, coup de projecteur sur les étudiants : Jair Bolsonaro veut supprimer les quotas qui ont permis à toute une génération de Brésiliens, des noirs, métis, indigènes, d’entrer à la fac. Une « réparation historique », qui avait alors sonné la fin des privilèges.

Reportage de Jean-Sébastien Soldaïni, envoyé spécial au nord du Brésil, dans la région amazonienne. Le nouveau président suscite beaucoup d’inquiétude chez les populations indigènes. Il souhaite supprimer les réserves dans lesquelles vivent ces « natifs » du Brésil, territoires pourtant garantis par la constitution. Il compte aussi assouplir les règles pour acheter des armes à feu… Objectif : armer les agriculteurs locaux pour qu’ils se défendent contre les indigènes.

 

- Voyage en Autistan

Josef Schovanec, philosophe-voyageur et autiste asperger partage avec nous son regard sur le monde, un peu différent...

Comme toujours en début d’année, Josef Schovanec est en vadrouille, cette fois au sultanat d’Oman. Et pour la première fois de sa vie, il a assisté à un mariage traditionnel omanais, dans un village du désert ! L'occasion de s'interroger, après cette période de réveillons, sur les notions de fête et d'accueil.

Les émissions précédentes