Carnets du monde - 08/05/11

SAISON 2010 - 2011 , modifié à
  • A
  • A
51:48
© Ksenia Bolchakova
Partagez sur :

Une fenêtre grande ouverte sur la planète et sur les horizons des hommes qui y vivent.

 

8 mai 45 : ça se fête le 9 mai en Russie

 

… et c’est une énorme communion, qui rassemble toutes les générations. On rend visite aux anciens, on leur offre des fleurs dans la rue, on écoute les récits de ceux qui ont vécu la « grande guerre patriotique ». Fête populaire, fête de la mémoire… et occasion rêvée pour le régime de récupérer le patriotisme général pour se refaire une santé.

 

Reportage dans une école recevant des vétérans et explications de Ksenia Bolchakova à Moscou.

 

(photos Ksenia Bolchakova : chaque famille ressort les souvenirs de la guerre chaque 9 mai)

 

Fête des enfants en Asie… jour des papas !

 

Jeudi dernier, le 5 mai, c’était férié en Asie pour cause de fête des enfants. Une journée annuelle, normalement le 5e jour du 5e mois lunaire… histoire de provoquer le rapprochement familial. C’est un peu Noël : les enfants reçoivent des cadeaux… ils vont au parc, au spectacle, au cinéma, au zoo... Mais surtout c’est LA journée qu’ils passent avec leurs papas débordés.

 

Reportage et explications Anthony Dufour, à Séoul.

 

Ben Laden mort, qu’en pense la rue au Pakistan, Afghanistan, Egypte… ?

 

…Où l’on constate que la « popularité » de Ben Laden se mesure à la lumière d’autres facteurs : incrédulité sur la disparition du chef d’Al Qaïda et théorie du complot, anti-américanisme, conflit israélo-palestinien, souvenirs de la guerre contre les Soviétiques en Afghanistan.

 

Reportages à Islamabad au Pakistan avec Nadia Blétry ; à Jalalabad où Ben Laden avait une maison, dans l’Est de l’Afghanistan avec Claire Billet ; et au Caire en Egypte avec Marion Touboul.

 

(photos de Claire Billet : les ruines de la maison d’Oussama Ben Laden à Jalalabad)

 

La page de Nicole Bacharan : les « freedom rides » ont 50 ans

 

1961, dans le sud ségrégationniste des Etats-Unis : de jeunes Américains, blancs et noirs ensemble, bravent les règles en voyageant côte à côte dans un bus. Ils s’appellent les « freedom riders », ils sont accueillis par la violence et les coups du Ku Klux Klan et autres opposants à la lutte pour les droits civiques.

 

Explications de Nicole Bacharan, et témoignages de Lew Zuchman et Bob Zellner : ils avaient la vingtaine en 61, aujourd’hui ils restent complètement mobilisés contre les inégalités.

 

Documentaire de Martial Buisson : GrandPa was a freedom rider

 

Renseignements sur le site www.rencontre-freedomriders2011.fr

 

Musique : Eyes on the prize… vieux gospel remanié par les militants des droits civiques dans les années 60… et repris par Bruce Springsteen.

 

Ils sont partis !

 

Vanessa Zha a appelé Didier Corlou, chef cuisinier breton installé depuis plus de 20 ans à Hanoï. Il y tient deux restaurants et raconte sa ville d’adoption.

 

http://verticale-hanoi.com/

 

Les émissions précédentes