6 décembre : La fête de la Saint-Nicolas

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 6 décembre 2016, jour de la Saint-Nicolas.

Saint-Nicolas que l’on célèbre aujourd’hui un peu partout dans l’Est de la France et dans toute une partie de l’Europe : Bénélux, Pays-Bas, Allemagne, Autriche, Russie et même le Nord de l’Italie.

Le saint Nicolas dont il est question est un évêque de l’est de l’empire romain, qui est mort à Myre en 345. Myre, c’est en Lycie, dans l’actuelle Anatolie. Il est connu notamment pour avoir sauvé la vie de trois officiers romains, injustement condamnés. 

Mais dans l’esprit des gens, saint Nicolas est plutôt une sorte de Père-Noël avant l’heure ?

Bien sûr. Tout est parti de Lorraine au XIe siècle, quand le sieur de Varangéville a rapporté une relique du saint qu’il avait dérobée à Bari, et a fait bâtir pour elle la basilique Saint-Nicolas-de-Port.

La légende des trois officiers a été représentée sur les murs et comme la convention était de figurer les gens en fonction de leur importance, nos trois légionnaires sont passés pour trois enfants.

Et voici la légende revue et corrigée : "Trois enfants, perdus dans la nuit, ont cherché asile dans une maison qui était celle d’un boucher. Celui-ci devait les tuer, les découper, les mettre dans un saloir ; sept ans plus tard, saint Nicolas qui passait par là a été intrigué par le genre de petit salé qui se trouvait dans le saloir, a mis le boucher en fuite et ressuscité les enfants". Voilà comment Saint Nicolas est devenu le saint des enfants et sa fête, le 6 décembre, l’occasion de réjouissances et de distribution de cadeaux.

Bonne Saint-Nicolas à tous nos auditeurs de l’Est et du Nord !

 

L’histoire, on la retrouve à 14 heures sur Europe 1.

Et pour la Saint-Nicolas, nous évoquerons l’époque où Paris était la ville des animaux.