27 décembre 1979, l’entrée des troupes soviétiques en Afghanistan

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes aujourd’hui le 27 décembre ; est-ce que cela vous dit quelque-chose ?

Cela me rappelle le 27 décembre 1979, une date qui m’a frappé lorsque j’étais enfant c’est en effet celle de l’entrée des troupes soviétiques en Afghanistan. On n’avait à l’époque que les images officielles fournies par l’agence TASS, de ces milliers de chars franchissant la frontière sud de l’empire…

Pourquoi l’URSS de Brejnev a-t-elle pris cette décision ?

On peut se poser la question, après coup, à la lueur des énormes dégâts causés par cette guerre à l’Union soviétique. Mais pour les stratèges du Kremlin, il était absolument établi, depuis la Seconde guerre mondiale, que l’Afghanistan était ancré dans leur bloc ; or, depuis une décennie déjà, la soviétisation de ce pays farouche se heurtait à la résistance de plus en plus forte de mouvements islamistes – eux-mêmes soutenus par le bloc occidental, ai-je besoin de vous le préciser ? 

Bref, Moscou a décidé de frapper un grand coup – sans se douter que ce qui devait n’être qu’une opération musclée de police, au secours du gouvernement communiste de Kaboul, allait virer à l’enlisement et au cauchemar.  

L’Armée rouge se heurte aux Moudjahidines…

En effet, Emilie, aux combattants de la foi, avec à leur tête le fameux commandant Massoud – le lion du Panchir ! Le Panchir, c’est une vallée encaissée que les Soviétiques tenteront de conquérir à sept reprises – en vain… La fin de l’empire se dessine déjà.