LE SAVIEZ-VOUS ? Louis Pasteur s’est opposé aux bombardements allemands

SAISON 2019 - 2020 , modifié à
  • A
  • A
3:26
Partagez sur :

En 1871, un événement douloureux bouleversa la vie de Louis Pasteur. Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à Louis Pasteur, vous avez peut-être eu envie d'en savoir encore davantage sur la vie de ce génie scientifique. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars vous raconte l'une de ses plus grandes blessures. 

Saviez-vous que longtemps ce grand savant cacha un évènement douloureux qu’il ressentait comme une épouvantable blessure morale ? Seule son épouse était au courant. En 1871, lors du dramatique siège de Paris par l’armée prussienne durant lequel les habitants, affamés, mangeaient des rats pour se nourrir, Louis Pasteur avait été scandalisé par le bombardement du Jardin des Plantes et du Muséum d’Histoire Naturelle. Leurs précieuses collections avaient été endommagées.

Choqué par cette barbarie, Pasteur renvoya à l’ennemi son diplôme de membre correspondant de l’Université de Bonn qu’il avait reçu en hommage à ses remarquables travaux. Son geste était naturel, c’était celui d’un Français indigné. Comme réponse, il reçut cette stupéfiante formule : "L'Université de Bonn adresse à M. Pasteur l’expression de son plus profond mépris".

Ces mots douloureux furent pieusement conservés par Mme Pasteur à côté de la Grand-Croix de la Légion d’Honneur de son mari. Si, selon sa belle formule, "La Science n’a pas de patrie", Pasteur était un patriote mais pour sa mission, il ne s’arrêtait pas aux frontières.

Un réseau international

C’est sans doute pour cela que cent vingt-cinq ans après sa mort, outre les Instituts Pasteur en France métropolitaine et outre-mer, il existe un Réseau International des Instituts Pasteur. Ces 32 établissements échangent des informations dans 25 pays et sur tous les continents. Tous privés, à but non lucratif et reconnus d’utilité publique selon leurs statuts d’origine, ils agissent comme des sentinelles sanitaires et lancent des alertes face à l’émergence d’épidémies, ce qui fut le cas dès la mi-janvier 2020 avec le coronavirus. 

Ainsi, actuellement, 23.000 personnes travaillent sur 768 dossiers sensibles. Cette Association, qui n’a pas le statut d’Etat, est toutefois en relation permanente avec l’OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé. Les collaborateurs de la galaxie Pasteur surveillent les endémies, c’est à dire les infections régulières dans une région, telle la peste pulmonaire qui frappe Madagascar chaque année, entre septembre et avril et l’hépatite B, importante cause de décès en Afrique et la coqueluche des enfants, qui est très contagieuse. L’oeuvre de Pasteur continue grâce à ses nombreux disciples.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

 

Les émissions précédentes