Réunion lundi entre FO et la CGT pour "se connaître et échanger"

  • A
  • A
Pascal Pavageau prévient que la réunion n'a "aucun but d'ordre politique ou stratégique". © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Le bureau confédéral de FO recevra lundi après-midi à son siège le bureau confédéral de la CGT, a déclaré samedi le secrétaire général de Force ouvrière Pascal Pavageau. 

Le bureau confédéral de Force ouvrière recevra lundi après-midi à son siège le bureau confédéral de la CGT, pour "se connaître et échanger", sans "aucun but d'ordre politique ou stratégique", a déclaré samedi Pascal Pavageau, secrétaire général de FO.

Il s'agit d'"une rencontre pour que les membres des bureaux confédéraux connaissent leurs homologues, se présentent et échangent (...) C'est déconnecté de tout le reste", a insisté Pascal Pavageau, confirmant une information du journal Le Monde.

"Important de connaître les homologues" des autres organisations. Des rencontres similaires doivent avoir lieu "en septembre ou octobre" avec les bureaux confédéraux de la CFDT, de l'Unsa, de la CFTC et de la CFE-CGC, ainsi qu'avec l'équipe du syndicat étudiant Unef, a assuré le secrétaire général, élu fin avril à la tête de FO, en même temps que six nouveaux entrants au bureau confédéral du syndicat.

Il a précisé avoir lancé l'invitation "car le bureau confédéral de FO a été renouvelé pour moitié" et il y a eu aussi "des changements de portefeuilles, de mandats" dans l'autre moitié. Pour lui, il est "important de connaître les homologues" des autres syndicats "sur l'ensemble des dossiers".

"En mai, j'ai vu l'ensemble des responsables des quatre autres confédérations. Je leur ai proposé à chaque fois de se rencontrer" et "j'ai eu quatre réponses positives à ma proposition", a-t-il dit. "Ce n'est pas une procédure nouvelle", a-t-il relevé, se souvenant de réunions "vers 2010" entre délégations des bureaux confédéraux FO, CGT et CFDT.

Une première mobilisation interprofessionnelle commune depuis 2016. Si la CGT inaugure cette série de rencontres lundi, c'est parce que son secrétaire général Philippe Martinez "a proposé une date le premier" et parce que FO et la CGT réunissent habituellement leur bureau confédéral le lundi après-midi, a-t-il ajouté. "Il n'est pas du tout prévu de communiquer à la sortie. Il n'y aura pas d'écrit, pas de déclaration", a-t-il souligné.

Cette réunion aura lieu quelques jours après la mobilisation interprofessionnelle organisée jeudi par la CGT et FO ensemble, une première pour les deux syndicats depuis le mouvement contre la loi El Khomri, en 2016. Mais la participation à la manifestation parisienne, où Pascal Pavageau n'était pas présent, est restée modeste jeudi, la CGT ayant comptabilisé 15.000 manifestants, la police 2.900.