L'hôtellerie et la restauration lancent une plateforme de recrutement

, modifié à
  • A
  • A
La restauration mais aussi l'hôtellerie lance une plateforme pour faciliter le recrutement des candidats. 1:36
La restauration mais aussi l'hôtellerie lance une plateforme pour faciliter le recrutement des candidats. © AFP
Partagez sur :
Les secteurs de la restauration et de l'hôtellerie lancent une plateforme de recrutement. Baptisée HCR EMPLOI, cette solution doit faciliter les démarches pour postuler et doit aussi permettre de simplifier les démarches administratives pour les employeurs. 

Avec la réouverture des terrasses et des hôtels après plusieurs semaines de fermeture, les propriétaires de ces établissements font face à un nouveau défi : recruter du personnel. Chef de partie, cuisinier, barman ou encore serveur, 100.000 de ces emplois restent non pourvus chaque année en France. Pour y remédier, l'Union des Métiers et des Industries de Hôtellerie présente une plateforme en ligne pour améliorer la mise en relation entre les candidats et les employeurs. 

Trois ans de développement

Baptisée HCR EMPLOI, cette plateforme doit permettre aux candidats de valider en quelques clics une candidature. Du côté des employeurs, les démarches ont aussi été simplifiées grâce à cette solution qui communique automatiquement les informations à l'Urssaf, rédige le contrat de travail et édite les fiches de paie à la fin du mois. 

"90% de nos entreprises sont des TPE (Très Petites Entreprises) de moins de onze salariés. Ils n'ont pas de directeur des Ressources Humaines", souligne le président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hotellerie, Thierry Grégoire, très fier de cette outil qui aura mis trois ans à voir le jour. "Avoir des contrats de travail qui sont juridiquement parfaits, c'est l'objet aussi de cette plateforme", ajoute-t-il. 

D'autres plateformes à venir

"Si j'ai besoin d'un plongeur, je fais mon recrutement ce soir. Demain à 10 heures, mon plongeur arrive en CDD. Mon cabinet comptable à l'information, l'Urssaf également, ce qui m'évite des problèmes de droits sociaux derrière. C'est hyper confort", assure Thomas Védrine, restaurateur à Lyon et qui vient de réaliser son premier recrutement grâce à la plateforme. 

D'autres secteurs pourraient également s'inspirer de cette solution, à l'image du BTP ou encore du monde agricole. Des secteurs qui peinent à recruter, à l'image du bâtiment o% 70.000 emplois restent vacants. 

Europe 1
Par Maud Descamps, édité par Yanis Darras