La dette des ménages américains dépasse son record de 2008

, modifié à
  • A
  • A
La dette des ménages américains a atteint un nouveau record. © JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'essentiel de cette dette est composée de prêts hypothécaires et de crédits assis sur la valeur des biens immobiliers.

La dette des ménages américains a dépassé à la fin du deuxième trimestre son précédent record établi au troisième trimestre 2008, a indiqué mardi l'antenne de New York de la Banque centrale américaine (Fed). A 12.840 milliards de dollars à la fin juin, cette dette dépasse le précédent sommet de 12.680 milliards de dollars établi à la fin du troisième trimestre 2008, indique la Fed de New York, soit au moment du déclenchement de la crise financière des subprimes.

Surtout des prêts hypothécaires. L'essentiel de cette dette est composée de prêts hypothécaires (8.690 milliards de dollars, en hausse de 64 milliards sur le trimestre). Les crédits assis sur la valeur des biens immobiliers arrivent en deuxième position dans cette catégorie à 452 milliards de dollars (-26 milliards de dollars).

Le nombre de saisies immobilières pour défaut de paiement reste bas en comparaison de la moyenne historique, note la Fed, qui ajoute que les défaillances sur crédit sont restées stables sur la période considérée. A la fin juin, 4,8% de la dette émise était considérée comme en situation de défaut (612 milliards de dollars) dont 411 milliards pour une période dépassant 90 jours.

Hausse des créances sur carte de crédit. La Fed note toutefois que le volume des créances sur cartes de crédit considérées en défaut à augmenté pour le troisième trimestre consécutif, une tendance qui n'avait pas été constatée depuis 2009. Quelque 224.000 emprunteurs se sont déclarés en faillite personnelle sur la période, soit en gros le même nombre qu'un an plus tôt.