INFORMATION EUROPE 1 - Le Medef va revenir à la table des négociations sur l’assurance chômage

, modifié à
  • A
  • A
Le Medef a décidé de reprendre les négociations avec les syndicats sur la réforme de l'assurance chômage.
Le Medef a décidé de reprendre les négociations avec les syndicats sur la réforme de l'assurance chômage. © Jacques DEMARTHON / AFP
Partagez sur :
Trois jours après avoir claqué la porte des négociations sur l'assurance chômage, le Medef a accepté de reprendre les discussions, notamment sur les contrats courts.
INFO EUROPE 1

Fâché par la détermination d’Emmanuel Macron à taxer les entreprises qui abusent des contrats courts, le patronat avait claqué la porte des négociations sur l'assurance chômage lundi. Trois jours plus tard, le Medef est de retour. Selon les informations d'Europe 1, la principale organisation patronale devrait annoncer son retour autour de la table vendredi matin au plus tard.

De nouvelles propositions sur la table. Le coup de pression du Medef, de la CPME et de l'U2P a visiblement porté ses fruits. Mercredi, Édouard Philippe les avait invités à reprendre les négociations, sans mentionner une seule fois la question du "bonus-malus" sur les contrats courts. Des propos jugés apaisants par le Medef qui a donc décidé de repartir de l'avant et arrivera avec de nouvelles propositions pour résoudre le blocage autour de la taxation des contrats courts.

Jeudi dernier, lors de sa rencontre avec des citoyens dans la Drôme, le président Macron avait réaffirmé sa volonté de réguler les contrats courts par le bonus-malus. "Aujourd'hui, il y a une négociation sur toute la réforme du chômage. On a mis la proposition du bonus-malus sur la table et moi je souhaite qu'on aille au bout, branche par branche, parce que c'est vertueux", a martelé le chef de l’État. Cette déclaration avait brusqué le patronat qui estime que c'est aux partenaires sociaux de décider des orientations de la réforme et non au gouvernement, seulement en charge du cadrage des débats.