Immobilier : il n'a jamais été aussi rentable d'acheter plutôt que de louer

  • A
  • A
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Selon une étude, il ne faut plus qu'un an et neuf mois de détention du bien en moyenne pour que cela devienne plus rentable qu'une location. Une durée qui n'a jamais été aussi courte.

Il n'a jamais été aussi intéressant que cette année d'acheter un bien immobilier plutôt que de le louer. C'est en tout cas la conclusion d'une étude du courtier Meilleurtaux.com, qu'Europe 1, BFM-TV et le Parisien vous révèlent mardi matin. À sa lecture, on apprend qu'il ne faut "qu'"un an et neuf mois de détention du bien pour que cela devienne plus rentable qu'une location. Une durée qui n'a jamais été aussi courte.

En 2016, il fallait rester au moins deux ans et demi dans son logement pour que l'acquisition soit plus rentable que la location. Cette durée a été réduite de plus de neuf mois. Et le tout en prenant en compte le fait que dans l'acquisition d'un bien, en plus de la paperasse, il faut compter le coût de l'emprunt, les frais de notaire ou encore la taxe foncière. Autant de dépenses que vous ne supportez pas, évidemment, quand vous êtes locataire.

À Paris, il faut encore huit ans et deux mois

Il s'agit là bien entendu d'une moyenne, qui cache d'énorme disparités régionales. À Paris, compte-tenu du prix très élevé de l'immobilier, le choix de l'acquisition ne se révèle payant qu'au bout de... huit ans et deux mois. Mais à Paris aussi, la durée s'est raccourcie. Parmi les 36 plus grandes villes françaises, il n'y en a que quatre (Toulouse, Rennes, Mulhouse et Perpignan) où la durée ne bouge pas. Partout ailleurs, elle baisse.

Pas de surprise : c'est le niveau extrêmement bas des taux d'intérêt (et donc du coût des emprunts) qui explique cette tendance de fond. Des taux extrêmement bas au point d'absorber l'augmentation des prix de l'immobilier constatée dans la plupart des villes.